Les asperges sont actuellement assez épaisses et assez longues que pour être cueillies, juste avant que le sommet des tiges ne perce la terre. La première récolte a été symboliquement effectuée en présence notamment du bourgmestre de Peer, Steven Matheï (CD&V), ainsi que du vice-président du syndicat agricole flamand Boerenbond, Georges Van Keerberghen. L'asperge blanche est un légume saisonnier, symbole du printemps, qui ne dure que deux mois. Plus les températures augmentent, plus les asperges poussent vite et plus la production augmente. La pleine saison de ce que d'aucuns appellent l''or blanc' doit donc encore arriver.

La récolte chez le cultivateur d'asperges limbourgeois Bries-Tijskens a en fait commencé le 7 mars et entre-temps, environ 20% des asperges ont été récoltées. Mais à cause du froid de ces derniers jours, 10% de la production ont été perdus. Pour le producteur, qui cultive des asperges depuis 33 ans, il est important que les asperges restent un légume de saison. "C'est un légume de printemps. C'est donc durant ces trois prochains mois que l'on doit en manger", indique-t-il.

L'asperge est un produit du terroir très important en Flandre. "Les produits locaux sont intéressants car ils symbolisent toute une région. Dans le nord du Limbourg, nous cultivons l'asperge depuis de nombreuses années, ce qui nous a permis de placer la région sur la carte de la gastronomie", affirme le bourgmestre de Peer, Steven Matheï, qui souligne que la production d'asperges favorise également le circuit court. "De nombreux habitants viennent en effet acheter des asperges fraiches, à peine cueillies, directement chez le producteur".

La superficie totale dédiée à la culture des asperges Flandria - avec le label de qualité Flandria pour les fruits et légumes - pour le marché frais s'élève à 617 hectares.