"Cobepa, l'actuel actionnaire majoritaire de PQ Licensing NV/SA, la société holding du groupe Le Pain Quotidien, a trouvé un accord avec M80 visant à investir de concert dans une nouvelle société holding qui va acquérir des actifs-clefs de PQL et fera un investissement significatif dans le développement futur de la marque Le Pain Quotidien", annonce le fonds M80 dans un communiqué publié vendredi.

Les actifs en question qui seront transférés, pour autant que le tribunal de l'entreprise donne son feu vert dans le cadre de la procédure de réorganisation judiciaire récemment lancée, incluront les filiales belge et française (Pain Quotidien Belgium, L'Atelier du Pain et Pain Quotidien France), la marque et le business de franchises. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni seront dorénavant opérés via des master franchises.

"Aucune conséquence négative n'est attendue sur l'emploi dans les magasins belges et français à la suite de la transaction", assure M80. Au total, quelque 850 travailleurs sont concernés. Le fonds M80 deviendra actionnaire majoritaire de la nouvelle entité qui s'intitulera "Brunchco21" selon le journal L'Echo, et dans laquelle Cobepa aura une participation "significative" mais minoritaire.

Les deux partenaires annoncent en outre des investissements afin de permettre à la marque Le Pain Quotidien de "rebondir" et d'être "encore plus forte" après la confinement. Aucun détail financier n'est communiqué.

Toujours d'après L'Echo, il semble peu probable que l'actuel CEO Vincent Herbert reste dans la nouvelle structure. Mais les nouveaux propriétaires garderaient à bord Alain Coumont, fondateur et moteur de la chaîne. Confronté à des difficultés financières et à la crise du coronavirus, Le Pain Quotidien a récemment introduit une demande de réorganisation judiciaire (PRJ) devant le tribunal de l'entreprise de Bruxelles. L'enseigne belge entendait ainsi se mettre à l'abri de ses créanciers pendant quelques mois, le temps de se refaire une santé.

Le Pain Quotidien compte 33 points de vente en Belgique dont huit en franchise. Les origines du Pain Quotidien, dont la formule associe produits de boulangerie artisanaux et tables communes de repas, remontent à 1990 et l'ouverture par Alain Coumont d'un premier restaurant à Bruxelles. L'enseigne a compté jusqu'à 200 points de vente à travers le monde, selon son site internet.

"Cobepa, l'actuel actionnaire majoritaire de PQ Licensing NV/SA, la société holding du groupe Le Pain Quotidien, a trouvé un accord avec M80 visant à investir de concert dans une nouvelle société holding qui va acquérir des actifs-clefs de PQL et fera un investissement significatif dans le développement futur de la marque Le Pain Quotidien", annonce le fonds M80 dans un communiqué publié vendredi.Les actifs en question qui seront transférés, pour autant que le tribunal de l'entreprise donne son feu vert dans le cadre de la procédure de réorganisation judiciaire récemment lancée, incluront les filiales belge et française (Pain Quotidien Belgium, L'Atelier du Pain et Pain Quotidien France), la marque et le business de franchises. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni seront dorénavant opérés via des master franchises. "Aucune conséquence négative n'est attendue sur l'emploi dans les magasins belges et français à la suite de la transaction", assure M80. Au total, quelque 850 travailleurs sont concernés. Le fonds M80 deviendra actionnaire majoritaire de la nouvelle entité qui s'intitulera "Brunchco21" selon le journal L'Echo, et dans laquelle Cobepa aura une participation "significative" mais minoritaire. Les deux partenaires annoncent en outre des investissements afin de permettre à la marque Le Pain Quotidien de "rebondir" et d'être "encore plus forte" après la confinement. Aucun détail financier n'est communiqué. Toujours d'après L'Echo, il semble peu probable que l'actuel CEO Vincent Herbert reste dans la nouvelle structure. Mais les nouveaux propriétaires garderaient à bord Alain Coumont, fondateur et moteur de la chaîne. Confronté à des difficultés financières et à la crise du coronavirus, Le Pain Quotidien a récemment introduit une demande de réorganisation judiciaire (PRJ) devant le tribunal de l'entreprise de Bruxelles. L'enseigne belge entendait ainsi se mettre à l'abri de ses créanciers pendant quelques mois, le temps de se refaire une santé. Le Pain Quotidien compte 33 points de vente en Belgique dont huit en franchise. Les origines du Pain Quotidien, dont la formule associe produits de boulangerie artisanaux et tables communes de repas, remontent à 1990 et l'ouverture par Alain Coumont d'un premier restaurant à Bruxelles. L'enseigne a compté jusqu'à 200 points de vente à travers le monde, selon son site internet.