Constatant que les fritkots belges avaient tous recours aux frites industrielles, pré-épluchées, prédécoupées, emballées, Adrien Dewez, initiateur de Patatak a voulu revenir à une sorte d'artisanat de la frite, et créer un fritkot 100% belge. Il a ainsi ouvert, sur le parvis de Saint-Gilles, à l'ancien emplacement de l'enseigne Mama Roma, un fritkot confortable, où la frite est préparée et servie avec soin. Trésor national oblige.

Concrètement, les pommes de terre sont issues de la production locale, fraîches et fraîchement épluchées, frites dans un double bain de graisse de boeuf comme le veut la tradition belge. Outre les frites, reines de l'endroit, les 15 sauces, les fricadelles, et autres croquettes sont aussi préparées sur place.

© DR

On notera aussi l'option végétarienne avec ses frites de patates douces cuites à l'huile végétale, les beignets de légumes, et surtout, la remarquable croquette de Herve, succulente. Pour accompagner vos frites, des bières belges, mais aussi du vin blanc du Domaine de Mellemont, premier vignoble professionnel de vin blanc.

Mais pour que les intentions de cette nouvelle adresse soient parfaitement cohérentes et en phase avec préoccupations environnementales contemporaines, tout est servi dans des couverts et contenants recyclables, les déchets sont scrupuleusement triés et compostés pour ce qui est des déchets de cuisine, et les graisses de friture transformées en biocarburants. Pour une frite artisanale, locale et consciente.

Patatak, Parvis de Saint-Gilles 31 à 1060 Saint-Gilles. Ouvert du mardi au dimanche de 11h45 à minuit.