Les vins sont issus de cinq domaines qui se situent en région de la Mer Noire. Plus concrètement, à Anapa, Krasnodar et Novorossiisk, dans le sud-ouest de la Russie. "Les 6.000 premières bouteilles sont arrivées en Belgique. Il s'agit des premières importations de vins russes en Belgique et nous espérons qu'ils susciteront l'intérêt des spécialistes de ce domaine", a expliqué M. Bonte.

De son côté l'ambassadeur de Russie, Alexander Tokovine, s'est réjoui de "cette nouvelle coopération". Malgré les tensions qui émaillent les relations entre Bruxelles et Moscou, notamment sur la question de la crise ukrainienne, M. Tokovine a salué "la volonté de coopérer davantage dans de nouveaux secteurs". "Les Belges auront une meilleure compréhension de la Russie moderne. Je suis très heureux de voir ce projet se développer", a-t-il ajouté.

Ces exportations devraient s'étendre prochainement à d'autres pays européens, a promis le représentant commercial de la Russie en Belgique, Anatoly Gorshkov. "Nous sommes certains que les importations en Belgique s'intensifieront encore."

A titre de comparaison, le premier pays importateur de vin en Belgique est la France avec 133,9 millions de litres en 2017. Elle est suivie de l'Espagne avec 46,7 millions de litres et de l'Italie qui a importé 21,6 millions de litres de vin l'an dernier, selon les chiffres de l'Agence pour le commerce extérieur.