Comme lors des trois premières éditions, le salon s'inscrit dans une "logique artisanale, bio durable et le plus souvent naturelle en unissant les mondes alternatifs de la bière, du vin et de la nourriture bonne, propre et juste". Plus de 150 exposants sont annoncés, pour la plupart des vignerons français et italiens, même si l'internationalisation se poursuit. Une vingtaine de brasseurs ont également été conviés. Parmi ceux-ci, on retrouve des enseignes bruxelloises, d'autres consoeurs belges et des brasseries françaises, italiennes, britanniques, canadiennes et suisses.

Les responsables de l'événement reconnu par l'association internationale Slow Food, ont en outre encouragé l'ensemble des participants à tendre vers une politique zéro déchet, avant, après et pendant le festival. L'entrée au salon est payante (13 euros par jour en prévente en ligne) et comprend la dégustation de la totalité des vins et de huit bières maximum ainsi que le verre de l'évènement.

Plus d'infos sur www.vinibirreribelli.net

Comme lors des trois premières éditions, le salon s'inscrit dans une "logique artisanale, bio durable et le plus souvent naturelle en unissant les mondes alternatifs de la bière, du vin et de la nourriture bonne, propre et juste". Plus de 150 exposants sont annoncés, pour la plupart des vignerons français et italiens, même si l'internationalisation se poursuit. Une vingtaine de brasseurs ont également été conviés. Parmi ceux-ci, on retrouve des enseignes bruxelloises, d'autres consoeurs belges et des brasseries françaises, italiennes, britanniques, canadiennes et suisses. Les responsables de l'événement reconnu par l'association internationale Slow Food, ont en outre encouragé l'ensemble des participants à tendre vers une politique zéro déchet, avant, après et pendant le festival. L'entrée au salon est payante (13 euros par jour en prévente en ligne) et comprend la dégustation de la totalité des vins et de huit bières maximum ainsi que le verre de l'évènement.