Après une bataille juridique de plusieurs années qui est allée jusqu'à la Cour européenne de justice, la chaîne de supermarchés a finalement perdu devant le tribunal régional de Munich: Aldi ne pourra plus commercialiser son "Champagne sorbet".

Saisi par des producteurs français, qui estimaient que le terme "champagne" contrevenait à l'appellation d'origine contrôlée, le tribunal a estimé que le sorbet n'avait pas le goût de champagne mais plutôt d'un mélange de poire, "de sucre, d'acide citrique et d'une touche d'alcool", selon le jugement, transmis à l'AFP.

Le goût du sorbet, qui n'est plus en vente dans les supermarchés Aldi, n'était de surcroît pas suscité par "l'ingrédient champagne", relève le tribunal.

Après une bataille juridique de plusieurs années qui est allée jusqu'à la Cour européenne de justice, la chaîne de supermarchés a finalement perdu devant le tribunal régional de Munich: Aldi ne pourra plus commercialiser son "Champagne sorbet".Saisi par des producteurs français, qui estimaient que le terme "champagne" contrevenait à l'appellation d'origine contrôlée, le tribunal a estimé que le sorbet n'avait pas le goût de champagne mais plutôt d'un mélange de poire, "de sucre, d'acide citrique et d'une touche d'alcool", selon le jugement, transmis à l'AFP.Le goût du sorbet, qui n'est plus en vente dans les supermarchés Aldi, n'était de surcroît pas suscité par "l'ingrédient champagne", relève le tribunal.