Bien qu'on s'offrait déjà des oeufs à l'époque païenne comme symbole de vie au retour des beaux jours, la tradition a ensuite été reprise par la religion catholique pour fêter la résurrection de Jésus. L'Église interdisant de consommer des oeufs le temps du carême, on les conservait pour les manger à la fin du jeûne. Dès le Moyen Âge, on offre de vrais oeufs décorés à Pâques. Ils ne seront en chocolat qu'à partir du 18e siècle. À cette époque l'on voit apparaître des oeufs frais qui, après avoir été vidés, étaient remplis de chocolat. On devra cependant attendre les années 1930 pour voir apparaître les oeufs en chocolat tels qu'on les connaît aujourd'hui.
...