Vous êtes tous les deux des artisans bruxellois et fiers de l'être. Vous vous connaissez depuis longtemps et pourtant vous n'aviez jamais songé à créer à quatre-mains.

Carine Gilson : Cela fait 25 ans que je connais Pierre, j'allais déjà dans sa première boutique à Stockel, j'avais reconnu en lui le créateur amoureux, un peu un comme moi - on pourrait être frère et soeur. Il m'a vu grandir, et moi aussi, même s'il a grandi plus vite... Cela faisait un moment que j'avais envie de construire un projet avec lui, et lui aussi mais il fallait trouver idéal. Février 2020, c'est parfait, il fête les 25 ans de sa maison et moi les 30 ans de ma marque. Je l'ai approché avec cette idée de " Mon coeur est de dentelle ". Tout est parti de là, on a été dans son atelier, il m'a fait déguster plein de choses.

Pierre Marcolini : Carine est venue avec son idée il y a pratiquement un an et cela sonnait comme une évidence, comme toujours. On s'est dit " mais bien sûr pourquoi n'y avait-on pas pensé plus tôt ? Or, j'avais déjà fait des collaborations avec le monde du design, avec Charles Kaisin et Tom Dixon, avec des créateurs de mode comme Olympia Le Tan, Peter Pilotto et Victoria Beckham. Etre Carine et moi, c'est une histoire de respect, de savoir-faire, de luxe non ostentatoire. On connaît nos ateliers respectifs. On a des parcours similaires, en tant qu'entrepreneurs, on s'est toujours croisé, avec un actionnaire commun, la Région bruxelloise, qui soutient les maisons en développement.

Vous vous êtes laissé emporter par votre élan, vous avez pensé une collection entière...

Pierre Marcolini : Chez nous, il n'y a pas de limites ! On est des passionnés, nos équipes aussi. Elles étaient épanouies et heureuses de travailler sur un beau projet, elles l'ont tiré vers le haut. On avait réalisé une première version mais on la trouvait trop lourde, on était parti avec de la guimauve à l'intérieur d'un coeur, on a tout jeté et puis recommencé. On travaille par essai-erreur, on est dans le même principe tous les deux.

A quoi ressemble cette " tentation qui ne pèse que quelques grammes " ?

Pierre Marcolini : On propose un coffret Love de 16 macarons et trois formats de coffrets de 5 créations, du Coeur Framboise, une ganache de chocolat noir maison à la pulpe de framboise enrobé de chocolat blanc, au Coeur Casse-Noisette, un praliné noisette à base de notre légendaire pâte à tartiner Casse-Noisette et des éclats de noisettes du Piémont caramélisées enrobé de chocolat lait maison, en passant par le Coeur Yuzu, une ganache de chocolat blanc garnie de pulpe de yuzu et mandarine enrobée de chocolat blanc. On a aussi eu envie d'un coeur chocolat à partager - une dentelle de Quimper et son praliné noisette accompagné d'un gianduja tendre surmonté d'une dentelle d'éclat de cacao. Le mariage est parfait. C'est le premier gâteau que l'on fait dans une boîte, un peu comme l'idée du caviar, on y plonge sa cuiller, en partage.

Carine Gilson : C'est une tuerie. On n'est d'ailleurs pas obligé de le partager... La dentelle est forcément présente partout. Et les couleurs, du rose au rouge passion, jouent le fil conducteur. Il n'y a pas de hasard, nos deux univers se sont rejoints en toute beauté et tout est soigné dans le détail - les associations de goûts, la palette chromatique, le papier de soie imprimé de dentelle, le Garden of Lace qui m'inspire tant, qui se retrouve dans ma collection printemps-été 20 et que Pierre a fait poser sur ses vitrines. Le diable est vraiment dans les détails.

Carine Gilson x Pierre Marcolini Brussels, dans toutes les boutiques Pierre Marcolini et Carine Gilson. Et online.

Vous êtes tous les deux des artisans bruxellois et fiers de l'être. Vous vous connaissez depuis longtemps et pourtant vous n'aviez jamais songé à créer à quatre-mains.Carine Gilson : Cela fait 25 ans que je connais Pierre, j'allais déjà dans sa première boutique à Stockel, j'avais reconnu en lui le créateur amoureux, un peu un comme moi - on pourrait être frère et soeur. Il m'a vu grandir, et moi aussi, même s'il a grandi plus vite... Cela faisait un moment que j'avais envie de construire un projet avec lui, et lui aussi mais il fallait trouver idéal. Février 2020, c'est parfait, il fête les 25 ans de sa maison et moi les 30 ans de ma marque. Je l'ai approché avec cette idée de " Mon coeur est de dentelle ". Tout est parti de là, on a été dans son atelier, il m'a fait déguster plein de choses.Pierre Marcolini : Carine est venue avec son idée il y a pratiquement un an et cela sonnait comme une évidence, comme toujours. On s'est dit " mais bien sûr pourquoi n'y avait-on pas pensé plus tôt ? Or, j'avais déjà fait des collaborations avec le monde du design, avec Charles Kaisin et Tom Dixon, avec des créateurs de mode comme Olympia Le Tan, Peter Pilotto et Victoria Beckham. Etre Carine et moi, c'est une histoire de respect, de savoir-faire, de luxe non ostentatoire. On connaît nos ateliers respectifs. On a des parcours similaires, en tant qu'entrepreneurs, on s'est toujours croisé, avec un actionnaire commun, la Région bruxelloise, qui soutient les maisons en développement.Vous vous êtes laissé emporter par votre élan, vous avez pensé une collection entière...Pierre Marcolini : Chez nous, il n'y a pas de limites ! On est des passionnés, nos équipes aussi. Elles étaient épanouies et heureuses de travailler sur un beau projet, elles l'ont tiré vers le haut. On avait réalisé une première version mais on la trouvait trop lourde, on était parti avec de la guimauve à l'intérieur d'un coeur, on a tout jeté et puis recommencé. On travaille par essai-erreur, on est dans le même principe tous les deux.A quoi ressemble cette " tentation qui ne pèse que quelques grammes " ?Pierre Marcolini : On propose un coffret Love de 16 macarons et trois formats de coffrets de 5 créations, du Coeur Framboise, une ganache de chocolat noir maison à la pulpe de framboise enrobé de chocolat blanc, au Coeur Casse-Noisette, un praliné noisette à base de notre légendaire pâte à tartiner Casse-Noisette et des éclats de noisettes du Piémont caramélisées enrobé de chocolat lait maison, en passant par le Coeur Yuzu, une ganache de chocolat blanc garnie de pulpe de yuzu et mandarine enrobée de chocolat blanc. On a aussi eu envie d'un coeur chocolat à partager - une dentelle de Quimper et son praliné noisette accompagné d'un gianduja tendre surmonté d'une dentelle d'éclat de cacao. Le mariage est parfait. C'est le premier gâteau que l'on fait dans une boîte, un peu comme l'idée du caviar, on y plonge sa cuiller, en partage.Carine Gilson : C'est une tuerie. On n'est d'ailleurs pas obligé de le partager... La dentelle est forcément présente partout. Et les couleurs, du rose au rouge passion, jouent le fil conducteur. Il n'y a pas de hasard, nos deux univers se sont rejoints en toute beauté et tout est soigné dans le détail - les associations de goûts, la palette chromatique, le papier de soie imprimé de dentelle, le Garden of Lace qui m'inspire tant, qui se retrouve dans ma collection printemps-été 20 et que Pierre a fait poser sur ses vitrines. Le diable est vraiment dans les détails.Carine Gilson x Pierre Marcolini Brussels, dans toutes les boutiques Pierre Marcolini et Carine Gilson. Et online.