Ce qui manque le plus aux Français, ce sont des plats riches comme les pizzas (49%), les moules-frites (44%) et les steaks-frites (43%). Les Français sont moins friands des tacos qui manquent à uniquement 24% des participants à l'enquête.

En fin de classement, on retrouve des plats plus exotiques comme ceux issus de la cuisine asiatique : le bo bun ne remporte que 13% des voix tandis que les ramens ne récoltent que 10%. Les plats typiques manquent moins. Comme la bouillabaisse qui ne manque qu'à 17%, c'est-à-dire à moins de 2 Français sur 100.

Les Français marquent ainsi leur volonté de retour à la simplicité culinaire dans un contexte économique et budgétaire qui s'annonce aussi difficile pour eux que pour les restaurateurs.

L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1.016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne du 28 au 29 avril 2020.

Ce qui manque le plus aux Français, ce sont des plats riches comme les pizzas (49%), les moules-frites (44%) et les steaks-frites (43%). Les Français sont moins friands des tacos qui manquent à uniquement 24% des participants à l'enquête.En fin de classement, on retrouve des plats plus exotiques comme ceux issus de la cuisine asiatique : le bo bun ne remporte que 13% des voix tandis que les ramens ne récoltent que 10%. Les plats typiques manquent moins. Comme la bouillabaisse qui ne manque qu'à 17%, c'est-à-dire à moins de 2 Français sur 100. Les Français marquent ainsi leur volonté de retour à la simplicité culinaire dans un contexte économique et budgétaire qui s'annonce aussi difficile pour eux que pour les restaurateurs.L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1.016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne du 28 au 29 avril 2020.