Le couscous perlé désigne une variété de pâtes grillées, en forme de petites boules.

Un nom à consonance hébreu

Commercialisé sous le nom de couscous israélien - le couscous de Jérusalem -, en Israël, il est à l'origine connu sous le nom de "riz Ben-Gourion". Aujourd'hui, il est principalement appelé "ptitim".

Le ptitim a été créé en 1953 pendant la période d'austérité en Israël. Le premier Premier ministre israélien, David Ben-Gourion, demanda alors à Eugen Proper, l'un des fondateurs de l'entreprise alimentaire Osem, de concevoir rapidement un substitut au riz à base de blé. C'est pourquoi le peuple israélien a surnommé le couscous perlé "riz Ben-Gourion". L'entreprise a relevé le défi et a développé le ptitim, créé à base de farine de blé dur grillé au four.

Le ptitim est fabriqué en extrudant de la pâte à travers un moule rond, avant de la couper et de la griller, ce qui lui donne la forme uniforme d'un grain naturel et son goût unique de noisette. Contrairement aux variétés de pâtes et de couscous plus courantes, le ptitim a été fabriqué en usine dès le départ, et on le voit donc rarement fait maison. Le produit acheté en magasin est facile et rapide à préparer.

Une copie du mhamsa, couscous tunisien ?

Selon plusieurs sources, l'origine du ptitim ne serait pas israélienne, mais tunisienne. L'aliment aurait été inspiré du mhamsa, un plat traditionnel tunisien à base de pâtes de farine en forme de petits plombs, préparé sous forme de soupe. Les pâtes sont, quant à elles, réalisées à la main, exposées au soleil, séchées puis conservées.

Cuisine de couscous perlé

Le couscous perlé peut être cuisiné dans de nombreuses préparations froides ou chaudes. Les grains conservent leur forme et leur texture même lorsqu'ils sont réchauffés, et ils ne s'agglutinent pas entre eux. Les grains peuvent également être cuits au four, mis dans une soupe, servis dans une tarte, utilisés pour une farce ou préparés dans un risotto. Le couscous perlé peut également être utilisé comme substitut aux pâtes et au riz, ou même être cuisiné dans des plats sucrés.

Getty Images
© Getty Images
Le couscous perlé désigne une variété de pâtes grillées, en forme de petites boules.Commercialisé sous le nom de couscous israélien - le couscous de Jérusalem -, en Israël, il est à l'origine connu sous le nom de "riz Ben-Gourion". Aujourd'hui, il est principalement appelé "ptitim". Le ptitim a été créé en 1953 pendant la période d'austérité en Israël. Le premier Premier ministre israélien, David Ben-Gourion, demanda alors à Eugen Proper, l'un des fondateurs de l'entreprise alimentaire Osem, de concevoir rapidement un substitut au riz à base de blé. C'est pourquoi le peuple israélien a surnommé le couscous perlé "riz Ben-Gourion". L'entreprise a relevé le défi et a développé le ptitim, créé à base de farine de blé dur grillé au four. Le ptitim est fabriqué en extrudant de la pâte à travers un moule rond, avant de la couper et de la griller, ce qui lui donne la forme uniforme d'un grain naturel et son goût unique de noisette. Contrairement aux variétés de pâtes et de couscous plus courantes, le ptitim a été fabriqué en usine dès le départ, et on le voit donc rarement fait maison. Le produit acheté en magasin est facile et rapide à préparer.Selon plusieurs sources, l'origine du ptitim ne serait pas israélienne, mais tunisienne. L'aliment aurait été inspiré du mhamsa, un plat traditionnel tunisien à base de pâtes de farine en forme de petits plombs, préparé sous forme de soupe. Les pâtes sont, quant à elles, réalisées à la main, exposées au soleil, séchées puis conservées.Le couscous perlé peut être cuisiné dans de nombreuses préparations froides ou chaudes. Les grains conservent leur forme et leur texture même lorsqu'ils sont réchauffés, et ils ne s'agglutinent pas entre eux. Les grains peuvent également être cuits au four, mis dans une soupe, servis dans une tarte, utilisés pour une farce ou préparés dans un risotto. Le couscous perlé peut également être utilisé comme substitut aux pâtes et au riz, ou même être cuisiné dans des plats sucrés.