Quand trois stars du street art réinterprètent la boîte à sushi

11/09/18 à 09:36 - Mise à jour à 10:02

Source: Weekend

L'enseigne Sushi Shop fête ses 20 ans sur le mode street art. A cette occasion, trois graffeurs de renom - Nasty, Jay One et Ed Broner - ont décoré ses boîtes à sushi, pour une édition très spéciale.

Quand trois stars du street art réinterprètent la boîte à sushi

La boîte dessinée par Ed Broner. © DR

Sushi Shop a 20 ans cette année. Pour marquer le coup, l'enseigne propose de déguster une sélection de sushi livrés dans des boites décorées par trois artistes street art de renom: Nasty, Jay One et Ed Broner. Chaque box relookée à leur propre manière est composée de 42 pièces dont trois nouvelles créations pour l'occasion (Carrot Tulip, California Salmon Pepper et Spring Chicken Teriyaki)*. Présentation de ces pointures de l'art urbain qui se sont prêtées au jeu de réinterprétation de l'écrin à sushi en véritables "street box".

La box dessinée par Nasty.

La box dessinée par Nasty. © DR

Nasty

Nasty

Nasty © DR

Nasty, traduisez "méchant" en anglais, est une figure emblématique du mouvement graffiti et du Street Art depuis 1988. Sa marque de fabrique: recouvrir les rames et les plaques émaillées de la RATP. Il est aussi célèbre pour ses fresques acidulées. Il travaille surtout sur la typographie de son nom, jouant sur les associations de couleurs, de formes et d'effets. Depuis, ses oeuvres ont fait l'objet de nombreuses expositions. "Sur ce projet, j'ai volontairement utilisé des couleurs qu'on ne retrouve pas dans mon travail mais j'ai gardé les éléments du graffiti qui me tiennent à coeur, car c'est cela que je souhaite partager. Chaque élément a été créé à la main à l'aide de bombes aérosols, puis assemblé numériquement dans une composition soigneusement chaotique."

Jay One

La boîte décorée par JayOne.

La boîte décorée par JayOne. © DR

JayOne

JayOne © DR

Surnommé le "Black Picasso", JayOne est le fondateur du célèbre BBC (Bad Boy Crew) avec Ash et SKKI, considérés comme précurseurs du mouvement graffiti en Europe. Figure incontournable des années 80, artiste pluridisciplinaire travaillant la musique, la vidéo, la peinture et le street art, il expose fréquemment dans des galeries et des musées depuis les années 90. Il a déjà collaboré avec de nombreux artistes comme les Rolling Stones pour l'exposition itinérante "Mystère Vaudou Lounge". La boîte qu'il a décorée fait le lien entre le graffiti - un art facile dans son approche, mais complexe dans sa pratique - et les sushi - un met d'une grande simplicité dont la réinterprétation peut être infinie.

Ed Broner

Ed Broner

Ed Broner © DR

Né en 1971 à Paris, Ed Broner vit et travaille entre Paris et Berlin. Il commence par le graffiti en 1988, alors sous le nom de "Bomb Revolution One" ou "Brone". Depuis 2002, Ed Broner travaille la peinture et la photographie dans la capitale allemande. Dans son style, il combine les influences du graffiti et de la peinture contemporaine mais également celles de l'art aborigène et de l'art africain qui lui sont chers, créant un dialogue entre les "cultures occidentales" et "non-occidentales". Pour sa box (voir en tête d'article), Ed Broner a mêlé des influences picturales aborigènes aux couleurs pop et acidulées de l'art contemporain.

*Dans la limite des stocks disponibles, 45 euros pour 42 pièces, disponibles à partir du 15 septembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires