On trouve encore des concombres à l'état sauvage dans l'Himalaya. Si ce sont probablement les Indiens qui les ont cultivés en premier, ils sont aujourd'hui cultivés partout. Il est vrai qu'il est riche en fibres, vitamines, antioxydants et minéraux.

Beaucoup de nos concombres proviennent de serres. En sélectionnant les variétés et en faisant pousser la plante à la verticale, ils ont réussi à faire pousser des spécimens presque droits. L'amertume et les graines ont également presque disparu au fil des sélections.

Getty
© Getty

Les concombres, tels que le cornichon, la courgette, le melon et la citrouille, appartiennent à la famille des cucurbitacées (Cucurbitaceae), qui compte un millier d'espèces. Le concombre est une variété à forte réminiscence, c'est-à-dire que de nouveaux fruits se développent à chaque fois que le jeune fruit est cueilli (s'il n'est pas cueilli, cela ne se produit pas). La peau peut être lisse, côtelée ou piquante et de couleur verte, jaune ou blanche.

Getty
© Getty

Un concombre de première qualité est ferme avec la peau tendue. Il peut être conservé au frais jusqu'à une semaine ( jusqu'à trois semaines s'il est enveloppé dans du film alimentaire). Attention : Si vous conservez un concombre dans un endroit trop frais (par exemple au fond du réfrigérateur), le légume se gâte rapidement.

Eructations

Il n'est pas rare de produire quelques éructations ou renvois après avoir mangé du concombre. Cela s'explique par un composé organique, la cucurbitacine, une toxine naturelle qui confère un petit goût amer au végétal. Il existe désormais des sortes de concombres très pauvres en cucurbitacine. En anglais, on les appelle burpless cucumbers.

Getty
© Getty

Que faire en cas d'amertume ?

La meilleure solution consiste à saler le concombre et à le laisser dégorger pour qu'il perde le maximum d'eau. Le légume en ressort plus croquant et plus savoureux, et ce n'est pas tout: le sel a le don d'en extraire la cucurbitacine.

Un légume docile

Le concombre se prête à toutes sortes de préparations gourmandes : en soupe, en sauce, dans des boissons fraîches. Mais il accompagne aussi à merveille le poisson, cru ou cuit. La meilleure saison pour le déguster reste l'été. Les plats qui mettent le concombre à l'honneur doivent rester simples et sobres, sans trop d'ingrédients.

On trouve encore des concombres à l'état sauvage dans l'Himalaya. Si ce sont probablement les Indiens qui les ont cultivés en premier, ils sont aujourd'hui cultivés partout. Il est vrai qu'il est riche en fibres, vitamines, antioxydants et minéraux.Beaucoup de nos concombres proviennent de serres. En sélectionnant les variétés et en faisant pousser la plante à la verticale, ils ont réussi à faire pousser des spécimens presque droits. L'amertume et les graines ont également presque disparu au fil des sélections. Les concombres, tels que le cornichon, la courgette, le melon et la citrouille, appartiennent à la famille des cucurbitacées (Cucurbitaceae), qui compte un millier d'espèces. Le concombre est une variété à forte réminiscence, c'est-à-dire que de nouveaux fruits se développent à chaque fois que le jeune fruit est cueilli (s'il n'est pas cueilli, cela ne se produit pas). La peau peut être lisse, côtelée ou piquante et de couleur verte, jaune ou blanche.Un concombre de première qualité est ferme avec la peau tendue. Il peut être conservé au frais jusqu'à une semaine ( jusqu'à trois semaines s'il est enveloppé dans du film alimentaire). Attention : Si vous conservez un concombre dans un endroit trop frais (par exemple au fond du réfrigérateur), le légume se gâte rapidement.Il n'est pas rare de produire quelques éructations ou renvois après avoir mangé du concombre. Cela s'explique par un composé organique, la cucurbitacine, une toxine naturelle qui confère un petit goût amer au végétal. Il existe désormais des sortes de concombres très pauvres en cucurbitacine. En anglais, on les appelle burpless cucumbers.La meilleure solution consiste à saler le concombre et à le laisser dégorger pour qu'il perde le maximum d'eau. Le légume en ressort plus croquant et plus savoureux, et ce n'est pas tout: le sel a le don d'en extraire la cucurbitacine.Le concombre se prête à toutes sortes de préparations gourmandes : en soupe, en sauce, dans des boissons fraîches. Mais il accompagne aussi à merveille le poisson, cru ou cuit. La meilleure saison pour le déguster reste l'été. Les plats qui mettent le concombre à l'honneur doivent rester simples et sobres, sans trop d'ingrédients.