Idéalement, la boîte à tartines devra être placée au frigo, à une température de maximum 7°C pour assurer une conservation optimale des aliments et éviter - dans le pire des cas - une intoxication alimentaire. De nombreux aliments sont en effet sensibles à des températures plus élevées, c'est le cas notamment du jambon, des oeufs, de l'américain préparé, des préparations à base de poisson (thon), ... Une boite à tartines restée 4 à 6 heures à température ambiante peut en effet devenir un vrai nid à bactéries. Attention donc à respecter la chaine du froid rappelle l'ASFCA sur son site.

Selon une étude américaine menée en analysant le contenu de 700 boîtes à tartines, c'est pas moins de 99% des produits laitiers, 97% de la viande et 99% des légumes qui sont conservés à une trop haute température dans les classes d'école.

Si un frigo est disponible, les possibilités de garniture sont variées : fromages à pâte dure ou non, charcuterie, salades de crevettes ou de thon, omelettes, crudités, ... Mais la plupart du temps, pour des raisons de logistique l'école ne met pas à disposition de frigo aux élèves et le casse-croûte reste à température ambiante toute la matinée. Pas de soucis en hiver mais quand les journées se font plus chaudes, cela peut entraîner la prolifération de bactéries avec les aliments précités.

Une première solution consiste à utiliser un sac isotherme pour y placer la boite à tartines ou à utiliser une boîte munie de petits glaçons. Les fruits peuvent être préalablement placés au réfrigérateur, ce qui permettra de les conserver frais plus longtemps.

Il sera aussi important d'adapter la garniture choisie. Les possibilités sont plus réduites, mais encore très variées: fromages à pâte dure, oeufs cuits durs, fromage à tartiner,... On regrette que l'AFSCA propose sur son site d'utiliser de la confiture, du miel, ou de la pâte à tartiner sur le pain des écoliers, une option résolument moins saine... Enfin, conseil élémentaire, il est très important de laver à l'eau savonneuse la boîte tous les soirs.