Goûté et approuvé par Laurent Balancy (Le Bout de Gras)
...

Goûté et approuvé par Ludovic Vanackere (L'Atelier de Bossimé) De la volaille de luxe proposée sous les 15 euros ? Si, ça existe. Imaginé par Frédéric Antoine, producteur en vue du côté de Lustin, le concept prend place dans un ancien garage joliment transformé en cantine urbaine démocratique. L'idée vaut son pesant de cacahuètes à condition de ne pas chercher ici le confort d'une table " classique ". La Pouletterie en ville, c'est un fast good un peu brut où l'on commande son plat sans façons dans une sorte de caravane. Le combo quart de poulet accompagné de frites (12 euros) et d'un " side ", soit des légumes de saison, est fulgurant. Bien vu, l'excellent vin effervescent du Château de Bioul - le Brut des Houillères - y est proposé à la bouteille. C'est plus qu'il n'en faut pour être comblé. 176, chaussée de Vleurgat, à 1050 Bruxelles. Tél. : 0473 62 69 37. www.lapouletterie.be Goûté et approuvé par Dorothée Capelluto (Minnie & Frenchie) Il était grand temps d'opérer une féminisation-végétalisation du genre " bar à vins ". Coques accompagnées d'une sauce crue à la citronnelle et au piment, crème d'avocat et dentelles de betteraves, houmous épatant... Et pour les plus rigides, une planche vigneronne qui enrobe salaisons et fromages d'une mousse estragon-cajou et de radis noir. Bien entendu, ce grignotage revitalisé se marie à des flacons dits " nature ". En deux versions : pédale douce pour les néophytes - Mosse, Breton, Crispeels... - ou ovnis pour ceux qui ne craignent pas les odeurs de réduction - Didier Chaffardon, Pierre Frick. Bonne nouvelle : Tarzan a désormais sa Jane, un caviste attenant. 59, rue Washington, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 538 65 80.Goûté et approuvé par Clément Petitjean (La Grappe d'or) " Ouverte par Denis Maréchal et sa compagne, cette adresse a été rénovée avec beaucoup de coeur et de goût ", prévient Clément Petitjean. Le couple a mis l'accent sur la convivialité avec un grand feu ouvert prisé lors des soirées d'hiver (elles peuvent être froides dans la région). Côté cuisine, c'est Francis Lapagne qui est à la manoeuvre. Amoureux de la Gaume depuis toujours, il signe une gastronomie d'inspiration locale, avec notamment des viandes grillées qui proviennent directement de l'élevage du propriétaire. On y boit une bonne Rulles, la bière du coin, ou alors un vin sélectionné par Cédric Thomas de la boutique Vin en Vie, à Torgny. 1, Croix Rouge, à 6740 Etalle. Tél. : 063 57 63 56. www.restaurantlasapiniere.com Goûté et approuvé par Baudouin Galler (Les coudes sur la table) Après avoir officié du côté d'Aywaille, Sophie et Nicolas ont pris leurs quartiers à Comblain-la-Tour. L'adresse est prometteuse et valorise le terroir : cuisine à base de produits de saison bio en provenance d'un maraîcher local, Les Jardins du Sart, viande bio qui vient également d'un éleveur du cru, la Ferme de Tabreux (excellent boeuf limousin, agneau charolais et porc Berkshire). Tout est fait maison, du pain aux beurres aromatisés. Avec un menu 3 services à 37 euros qui change tous les mois, une carte de vins bio et nature, il n'y a pas de doute... le bonheur est définitivement dans l'assiette. 79, route de Fairon, à 4180 Comblain-la-Tour. Tél. : 04 384 72 92. www.sophieetnicolas.be Goûté et approuvé par Johan Haverlain (Bistro Bis) Deux amis ont transformé de leurs propres mains un ancien institut de beauté en l'un des exemples les plus réussis de bistronomie contemporaine au Limbourg. Les murs sont bruts, mais le parquet clair et les banquettes en cuir noir montrent que le luxe y a aussi sa place. Dans cet espace rajeuni, Diederik Herbots, fan de vins naturels, prend les commandes et prodigue les conseils boissons. Quant au chef, Sébastien Wygaerts, il prépare des mets surprenants et fait preuve d'audace en combinant viande de veau, coques et aubergines, par exemple, ou en mariant moules de bouchot et rhubarbe. Comme toujours dans un bistrot, le choix est restreint, mais il faudrait vraiment être très difficile pour ne pas être impressionné par le menu proposé ici en 4, 5 ou 6 plats. 4, Ridder Portmansstraat, à 3500 Hasselt. Tél. : 011 41 38 13. www.ogst.be Goûté et approuvé par Davy Schellemans (Veranda) Ne vous laissez pas effrayer par l'aspect peu engageant de la rue qui abrite ce restaurant. A l'intérieur, l'accueil est toujours chaleureux. Avec tous les écrans de télévision qui remplissent l'établissement, c'est une gageure de suivre la conversation de votre tablée, mais une fois les plats servis, la distraction télévisuelle disparaît à l'arrière-plan. Currys crémeux, salades de calamars épicées, potages à la fraîcheur acide, salades de papaye relevées : voilà une cuisine simple et appétissante qui convient parfaitement pour se requinquer après un dimanche éreintant. Une adresse idéale aussi pour emmener les kids. 3, Van Arteveldestraat, à 2060 Anvers. Tél. : 03 233 26 96. www.tawan.be