" Je n'ai plus ouvert un bouquin de recettes depuis que je suis sorti de l'école. Cela met trop de barrières à mon imagination. J'essaie plutôt de trouver mon inspiration du côté de l'humain. Je parle énormément avec les producteurs, ceux qui ont les mains dans la terre contactent une autre dimension de la nourriture ", confiait Stefan Jacobs lorsqu'il officiait au Va Doux Vent. Il n'avait que 24 ans mais épatait déjà la galerie avec une étoile au Michelin.
...

" Je n'ai plus ouvert un bouquin de recettes depuis que je suis sorti de l'école. Cela met trop de barrières à mon imagination. J'essaie plutôt de trouver mon inspiration du côté de l'humain. Je parle énormément avec les producteurs, ceux qui ont les mains dans la terre contactent une autre dimension de la nourriture ", confiait Stefan Jacobs lorsqu'il officiait au Va Doux Vent. Il n'avait que 24 ans mais épatait déjà la galerie avec une étoile au Michelin.