Dix concepts culinaires différents doivent offrir "un aperçu de la scène gastronomique belge". Les restaurants s'installeront dans l'allée centrale de la Gare Maritime sous forme de terrasses couvertes et de comptoirs à manger. Le food market sera exploité par AB InBev, une grande première dans l'histoire de la brasserie. "Nous allons pour la première fois prendre l'exploitation et la direction à notre compte. Le bar tournera donc avec notre personnel", précise une porte-parole de la brasserie. "Nous détenons aussi la marque du "foodhall". Nous mettons le concept en forme et nous nous chargeons de trouver les candidats qui seront présents au sein de cette halle gourmande, en ce compris, les événements, activités et ateliers connexes. Nous avons des concepts horeca similaires en Italie, Espagne et Grande-Bretagne. C'est le premier du genre en Belgique."

Le lancement de ce food market devrait permettre de créer une cinquantaine d'emplois, précise AB InBev. Parmi les dix restaurateurs retenus, le groupe brassicole a misé sur un mélange de jeunes talents et de chefs dont la réputation n'est plus à faire. "Le bar central et les restaurants feront, pour la majorité, leurs achats localement. Nous entamons aussi des collaborations avec des start-ups alimentaires et des fermes de la région", explique Pieter Anciaux, directeur Horeca chez AB InBev Belgique.

La Gare Maritime est l'ancienne gare de marchandises de Tour Taxis. Elle a été construite en 1907 sous la forme d'une énorme halle à la structure métallique. Elle a été restaurée à partir de 2016, et transformée sous la houlette de différents bureaux d'architectes pour devenir une sorte de "ville couverte" avec des espaces de travail, des commerces, de l'horeca, etc. Le bâtiment a été rendu neutre en énergie, et les espaces construits privilégient le bois.

Dix concepts culinaires différents doivent offrir "un aperçu de la scène gastronomique belge". Les restaurants s'installeront dans l'allée centrale de la Gare Maritime sous forme de terrasses couvertes et de comptoirs à manger. Le food market sera exploité par AB InBev, une grande première dans l'histoire de la brasserie. "Nous allons pour la première fois prendre l'exploitation et la direction à notre compte. Le bar tournera donc avec notre personnel", précise une porte-parole de la brasserie. "Nous détenons aussi la marque du "foodhall". Nous mettons le concept en forme et nous nous chargeons de trouver les candidats qui seront présents au sein de cette halle gourmande, en ce compris, les événements, activités et ateliers connexes. Nous avons des concepts horeca similaires en Italie, Espagne et Grande-Bretagne. C'est le premier du genre en Belgique." Le lancement de ce food market devrait permettre de créer une cinquantaine d'emplois, précise AB InBev. Parmi les dix restaurateurs retenus, le groupe brassicole a misé sur un mélange de jeunes talents et de chefs dont la réputation n'est plus à faire. "Le bar central et les restaurants feront, pour la majorité, leurs achats localement. Nous entamons aussi des collaborations avec des start-ups alimentaires et des fermes de la région", explique Pieter Anciaux, directeur Horeca chez AB InBev Belgique. La Gare Maritime est l'ancienne gare de marchandises de Tour Taxis. Elle a été construite en 1907 sous la forme d'une énorme halle à la structure métallique. Elle a été restaurée à partir de 2016, et transformée sous la houlette de différents bureaux d'architectes pour devenir une sorte de "ville couverte" avec des espaces de travail, des commerces, de l'horeca, etc. Le bâtiment a été rendu neutre en énergie, et les espaces construits privilégient le bois.