"Cela a été une décision difficile mais bien réfléchie", explique Bart Desmidt, dont l'enseigne était ouverte depuis un quart de siècle.

Le chef avait obtenu sa première étoile en 2001, suivie d'une deuxième 13 ans plus tard. A l'approche de la cinquantaine, il ne se sent plus en mesure d'assumer cette tâche, mais il ne quittera pas les fourneaux pour autant. "Nous voulons revenir à l'essence de la cuisine", explique-t-il. "Notre prochain chapitre s'écrira autour de la simplicité et de la qualité."

Cette nouvelle enseigne, qui portera le même nom et sera située dans le même bâtiment, consistera en la réalisation de services pour un maximum de 15 convives, avec une équipe placée au centre des lieux.

Avec cette annonce, la gastronomie du nord du pays perd un nouveau joyau après les fermetures d'entre autres Hertog Jan***, In de Wulf* et De Karmeliet***.