Les clichés avaient déjà permis d'établir qu'il s'agissait d'une espèce inoffensive, a indiqué une porte-parole de l'enseigne.

Après la diffusion des clichés, il avait été craint qu'il ne s'agisse d'une espèce dangereuse originaire du Brésil, mais des observations ont pu infirmer ces peurs. Le magasin de Wilrijk a dès lors pu ouvrir ses portes normalement à 08h30.