Pour ces faits, "il y a eu hier (lundi) une arrestation à Ponferrada" et "un autre suspect est recherché", a expliqué un représentant de la sous-préfecture de León (nord). Tous deux sont supposés être les commanditaires des deux banquets, à Bembibre et Ponferrada.

En Espagne, on les surnomme les "sinpa", une abrévation de "sin pagar": ces clients qui partent "sans payer" font les gros titres de la presse depuis que, le mois dernier, deux restaurants ont vu d'immenses groupes de convives quitter soudainement un banquet et sortir en trombe.

Le 27 février, plus de cent personnes avaient ainsi quitté la table d'un coup, au moment du dessert, avant de filer en voiture, après la célébration d'un baptême dans la localité de Bembibre, à 400 km au nord-est de Madrid. Montant de la facture: quelque 2.000 euros.

Puis le propriétaire d'un autre restaurant a dénoncé des faits similaires, qui étaient survenus quelques semaines plus tôt à Ponferrada, près de Bembibre.

Cette fois, ce sont "quelque 200 personnes" qui ont pris la fuite en pleine célébration d'un mariage, en laissant une addition s'élevant à "10.000 à 12.000 euros", a indiqué à l'AFP la sous-préfecture.

Le fonctionnaire n'a pu préciser la nationalité des deux suspects, la presse locale évoquant la possibilité qu'ils soient originaires d'Europe de l'Est.