Le Beer Lovers' Marathon fait défiler chaque année ses coureurs festifs à travers les rues de Liège. Le but de ce marathon est d'avant tout prendre du plaisir à courir entre les différentes animations proposées. Dégustation de bière, musiques, DJ's, fanfares et artistes de rue seront présents le long du parcours.

Le thème choisi par les organisateurs pour cette édition est celui du cirque. "Cela devait être le thème de 2020 et nous l'avons gardé pour cette édition," explique Gérard Evers, l'organisateur. Des initiations au cirque auront notamment lieu samedi avec l'école de cirque Polichinelle qui sera présente.

La grande nouveauté, c'est un festival de musique lors duquel tous les bénéfices seront versés à l'ASBL Solidarité Sinistrés Liège. "L'idée du festival est venue après les inondations. Nous avons réussi à monter tout cela en trois semaines,'' a expliqué l'organisateur à l'agence Belga. "La Covid a fait mal à nos brasseurs et a empêché les artistes de jouer pendant 18 mois. Les inondations ont dévasté la vie des gens. On s'est dit qu'on avait une carte à jouer. Un festival au centre-ville, devant la gare des Guillemins, a beaucoup de potentiel pour faire venir du monde, faire jouer les artistes liégeois, vendre de la bière artisanale. Et tout l'argent récolté ira à ceux qui ont tout perdu ! Les artistes liégeois y seront à l'honneur. L'entrée est gratuite (mais soumise au Covid Safe Ticket) pour que tous puissent venir. Cela fait plus d'un an qu'on a envie de sortir, on veut qu'un maximum de monde participe," se réjouit l'organisateur dans un communiqué.

Le festival sera rythmé le vendredi par des animations de DJ's, tandis que le samedi sera plus familial et le dimanche sera consacré à des groupes de rock.

Au total 16 brasseries seront présentes lors de l'événement et proposeront 32 bières au public. Il y aura également de quoi se restaurer et des animations tout au long de la journée.

Au niveau de la mobilité, les participants pourront se garer dans le parking de la gare des Guillemins.

Un semi-marathon sera aussi proposé pour celles et ceux qui préfèrent une distance plus courte. "21 km est la distance idéale pour que ce soit faisable mais que ça reste difficile. C'est parfait pour découvrir notre ambiance et se lancer un challenge. Surtout que Liège n'est pas plate," détaille dans un communiqué Florent le Maire, responsable du parcours.

En plus de cela, 5 euros de chaque inscription sera reversé à l'ASBL Solidarité Sinistrés Liège. Une édition pourtant plus compliquée que les autres années au niveau du nombre de participants. "C'est plus calme que les années précédentes à cause de la pandémie de COVID-19. Il y a notamment moins d'étrangers. Habituellement, plus de 40 pays sont représentés, mais cette année, nous n'aurons que des pays limitrophes comme la France, l'Allemagne et les Pays-Bas," a fait remarquer Géard Evers à l'agence Belga.

Vendredi à la mi-journée, près de 1.000 personnes étaient déjà inscrites pour participer aux deux courses, mais les organisateurs espèrent encore faire grimper ce nombre. Les inscriptions aux courses se clôturent dimanche.

Le Beer Lovers' Marathon fait défiler chaque année ses coureurs festifs à travers les rues de Liège. Le but de ce marathon est d'avant tout prendre du plaisir à courir entre les différentes animations proposées. Dégustation de bière, musiques, DJ's, fanfares et artistes de rue seront présents le long du parcours. Le thème choisi par les organisateurs pour cette édition est celui du cirque. "Cela devait être le thème de 2020 et nous l'avons gardé pour cette édition," explique Gérard Evers, l'organisateur. Des initiations au cirque auront notamment lieu samedi avec l'école de cirque Polichinelle qui sera présente. La grande nouveauté, c'est un festival de musique lors duquel tous les bénéfices seront versés à l'ASBL Solidarité Sinistrés Liège. "L'idée du festival est venue après les inondations. Nous avons réussi à monter tout cela en trois semaines,'' a expliqué l'organisateur à l'agence Belga. "La Covid a fait mal à nos brasseurs et a empêché les artistes de jouer pendant 18 mois. Les inondations ont dévasté la vie des gens. On s'est dit qu'on avait une carte à jouer. Un festival au centre-ville, devant la gare des Guillemins, a beaucoup de potentiel pour faire venir du monde, faire jouer les artistes liégeois, vendre de la bière artisanale. Et tout l'argent récolté ira à ceux qui ont tout perdu ! Les artistes liégeois y seront à l'honneur. L'entrée est gratuite (mais soumise au Covid Safe Ticket) pour que tous puissent venir. Cela fait plus d'un an qu'on a envie de sortir, on veut qu'un maximum de monde participe," se réjouit l'organisateur dans un communiqué. Le festival sera rythmé le vendredi par des animations de DJ's, tandis que le samedi sera plus familial et le dimanche sera consacré à des groupes de rock. Au total 16 brasseries seront présentes lors de l'événement et proposeront 32 bières au public. Il y aura également de quoi se restaurer et des animations tout au long de la journée. Au niveau de la mobilité, les participants pourront se garer dans le parking de la gare des Guillemins. Un semi-marathon sera aussi proposé pour celles et ceux qui préfèrent une distance plus courte. "21 km est la distance idéale pour que ce soit faisable mais que ça reste difficile. C'est parfait pour découvrir notre ambiance et se lancer un challenge. Surtout que Liège n'est pas plate," détaille dans un communiqué Florent le Maire, responsable du parcours. En plus de cela, 5 euros de chaque inscription sera reversé à l'ASBL Solidarité Sinistrés Liège. Une édition pourtant plus compliquée que les autres années au niveau du nombre de participants. "C'est plus calme que les années précédentes à cause de la pandémie de COVID-19. Il y a notamment moins d'étrangers. Habituellement, plus de 40 pays sont représentés, mais cette année, nous n'aurons que des pays limitrophes comme la France, l'Allemagne et les Pays-Bas," a fait remarquer Géard Evers à l'agence Belga. Vendredi à la mi-journée, près de 1.000 personnes étaient déjà inscrites pour participer aux deux courses, mais les organisateurs espèrent encore faire grimper ce nombre. Les inscriptions aux courses se clôturent dimanche.