Test Achats a examiné les étiquettes de 37 substituts de viande prêts à la consommation tels que des saucisses, des boulettes de viande ou encore de la viande hachée. Dans 11 des 37 produits analysés, la teneur en graisses s'est avérée trop élevée. Test Achats a également constaté que 18 produits possédaient une teneur en sel trop élevée. L'organisation de consommateurs conseille ainsi de privilégier un substitut de viande dont la teneur en sel est inférieure ou égale à 1,3 g pour 100 g.

Dans 11 des 37 produits analysés, la teneur en graisses s'est avérée trop élevée et 18 produits possédent une teneur en sel trop élevée.

Afin de déterminer si les produits transformés en question pouvaient remplacer la viande, Test Achats a également analysé la teneur en protéines et l'enrichissement en vitamine B12. "Le fait est que, en règle générale (à l'exception du soja), les protéines végétales sont de moins bonne qualité que les protéines animales, ce qui signifie que les végétariens et les vegans doivent consommer entre 20 et 30 % de protéines en plus que les personnes suivant un régime mixte. C'est pourquoi il est important pour ces catégories de consommateurs de s'assurer qu'un substitut de viande est enrichi en vitamine B12 et en fer. Cependant, notre test a démontré que c'était rarement le cas", déclare Simon November de chez Test Achats.

Néanmoins, Test Achats soutient la commercialisation d'alternatives végétariennes qui répondent au désir des consommateurs de réduire leur consommation de viande, tant pour des raisons de santé qu'environnementales. C'est pourquoi l'organisation a contacté les fabricants pour les informer des résultats de son analyse et les encourager à modifier leurs recettes.

Test Achats a examiné les étiquettes de 37 substituts de viande prêts à la consommation tels que des saucisses, des boulettes de viande ou encore de la viande hachée. Dans 11 des 37 produits analysés, la teneur en graisses s'est avérée trop élevée. Test Achats a également constaté que 18 produits possédaient une teneur en sel trop élevée. L'organisation de consommateurs conseille ainsi de privilégier un substitut de viande dont la teneur en sel est inférieure ou égale à 1,3 g pour 100 g. Afin de déterminer si les produits transformés en question pouvaient remplacer la viande, Test Achats a également analysé la teneur en protéines et l'enrichissement en vitamine B12. "Le fait est que, en règle générale (à l'exception du soja), les protéines végétales sont de moins bonne qualité que les protéines animales, ce qui signifie que les végétariens et les vegans doivent consommer entre 20 et 30 % de protéines en plus que les personnes suivant un régime mixte. C'est pourquoi il est important pour ces catégories de consommateurs de s'assurer qu'un substitut de viande est enrichi en vitamine B12 et en fer. Cependant, notre test a démontré que c'était rarement le cas", déclare Simon November de chez Test Achats.Néanmoins, Test Achats soutient la commercialisation d'alternatives végétariennes qui répondent au désir des consommateurs de réduire leur consommation de viande, tant pour des raisons de santé qu'environnementales. C'est pourquoi l'organisation a contacté les fabricants pour les informer des résultats de son analyse et les encourager à modifier leurs recettes.