De "l'insatisfaction d'une vie anesthésiée par le divertissement"

05/09/18 à 13:13 - Mise à jour à 13:25

Source: Afp

Le pape François a défendu mercredi le repos dominical, qui permet aux chrétiens de "faire la paix" avec leur propre vie, mais a critiqué la société du "divertissement" et de l'"évasion".

De "l'insatisfaction d'une vie anesthésiée par le divertissement"

. © iStockphoto

Le dimanche permet de "faire la paix avec la vie", a-t-il déclaré devant des milliers de fidèles rassemblés sur la place Saint-Pierre au Vatican à l'occasion de l'audience que le pape donne chaque mercredi.

Partager

"L'homme ne s'est jamais autant reposé qu'aujourd'hui, mais jamais il n'a ressenti autant de vide"

"Et la vraie paix ne consiste pas à changer sa propre histoire mais à l'accueillir et à la valoriser", a encore expliqué Jorge Bergoglio.

"L'homme ne s'est jamais autant reposé qu'aujourd'hui, mais jamais il n'a ressenti autant de vide", a-t-il également assuré, dénonçant une société avant tout "hédoniste". Il est certes important de se reposer, a-t-il ajouté, mais encore faut-il distinguer le "vrai repos" du "faux repos" dans une société qui prône le divertissement ou l'évasion.

"L'industrie des loisirs est très florissante et la publicité dessine le monde idéal comme un grand parc d'attractions", a expliqué le souverain pontife.

De plus, "le concept de vie qui domine aujourd'hui ne repose plus sur l'activité mais sur l'évasion (...) et cette mentalité conduit à l'insatisfaction d'une vie anesthésiée par le divertissement, qui n'est pas le repos", a-t-il encore averti.

Nos partenaires