Elles sont deux, travaillent dans le monde du livre depuis des années et croient dur comme fer au potentiel des livres et à la nécessité qu'ils rencontrent leur public. Anaïs Félix et Sophie Baudry, à l'origine du projet, ont voulu ce rendez-vous comme une fête. C'est pour cette raison qu'au format salon - exhaustif, professionnel et commercial - elles lui ont préféré celui du festival, qui comme son nom l'indique est plus festif, plus ludique. Par ce biais, elles voulaient qu'acteurs et visiteurs se retrouvent de manière informelle autour d'un fil rouge, un thème si évident pour une première édition: les premières fois. Leur volonté était aussi et surtout de désacraliser la lecture, de faire un festival pour les passionnés de livres, sous toutes ses formes, mais aussi pour ceux qui ne le sont pas. Ouvrir toutes les portes possibles pour toucher des publics très différents. Et donc raconter des histoires de manières plus ou moins formelles, à travers des lectures bien sûr, mais aussi des spectacles, des concerts, des ateliers, des expositions et même la création en direct pendant trois jours.

Au-dessus du berceau, pour donner sa bénédiction à cette première édition pleine de promesses, elles ont choisi un parrain de choix en la personne d'Emmanuel Guibert, "meilleur raconteur d'histoires au monde" dixit ces dames, expertes en la matière. Un choix qui est apparu comme une évidence, devant le pedigree, la production et la générosité de l'auteur d'Ariol, de la Guerre d'Alan, ou encore Les sardines de l'espace, pour ne citer qu'une miette de son travail. Avec un tel parrainnage, ce festival semble d'ores et déjà bien doté.

De grands moments à tout moment

Ne durant que trois jours, ce festival promet d'être une concentration de temps forts, et de moments qui risquent de rester gravés dans la mémoire des bébés, enfants et ados qui feront le déplacement. Comme toutes les premières fois finalement. En voici quelques-uns en pagaille, histoire de se mettre en bouche.

Dès jeudi soir, à la veille de l'ouverture du festival, Emmanuel Guibert embarquera son monde dans une balade littéraire à travers la bibliothèque Hergé.

. © DR

Autre grande première fois, celle de l'Ariol Show sur le sol belge. L' idole trop coocool, risque de mettre le feu dès vendredi soir à son public de fans-jeunes lecteurs. Un spectacle de chansons dessiné, où Emmanuel Guibert (au scénario) et Marc Boutavant (au dessin) seront sur scène pour raconter, dessiner, chanter les aventures de l'ânon le plus célèbre de France et de Navarre. A ne pas manquer, pour un grand moment de fête, et avoir le plaisir jaloux de dire "J'y étais".

Rythmant ces journées particulières, chaque heure, pendant dix ou quinze minutes, deux auteurs se prêteront - au coin d'un table, au bar, au milieu du public, etc - au jeu de l'interview croisée, revenant chacun sur leurs premières fois professionnelles. Emotions et anecdotes croustillantes en perspective.

Distinguant les meilleurs livres destinés aux ados, Le prix Farniente fêtera ses 20 ans cette année et remettra son prix 2019 le 4 mai. La veille, de 10h à 11h, l'invité d'honneur de cette 20e édition, à savoir Gary Schmidt (Jusqu'ici tout va bien) sera reçu par Déborah Danblon et ses jeunes lecteurs au cours de l'émission Radio Clash, retransmise en direct sur Radio Panik grâce aux bons soins des élèves de l'École Escale.

. © DR

Dimanche après-midi, c'est ni plus ni moins que l'auteur de la série à succès Seuls, Fabien Vehlmann, - 11 volumes et des milliers d'exemplaires vendus - qui se prêtera au jeu de la critique avec enthousiasme. L'idée de l'ASBL La Trompette de Clio qui mènera la danse, est de repérer en compagnie de l'auteur, les stéréotypes de représentations, dans un esprit bon enfant. Pour dépoussiérer la bd, créer des outils efficaces pour lutter contre ces idées tenaces et ouvrir le champ des possibles en s'amusant.

Durant ces trois jours, Max de Radiguès et Elosterv réaliseront une fresque, sur le thème 2019 année de la meuf, représentant l'héroïne préférée de chaque auteur invité. Un travail dont la progression se fera sous l'oeil des visiteurs et dont le résultat se baladera par la suite à travers le pays et ses festivals.

Sera sans doute un moment fort pour les participants chacun des ateliers (ils se comptent par dizaines) autour du livre (reliure d'art, tampons patates, fanzine, écoute de conte en vinyles, pour n'en citer que quelques-uns) animés par des auteurs, illustrateurs ou autres professionnels du livre. Ils se dérouleront durant les trois jours et pour que tout le monde y trouve son compte, ils seront en accès libre ou sur inscription, gratuits, prix libre ou prix fixe.

Vous l'aurez compris, ce week-end ne manquera pas de rebondissements. Mais le mieux est encore de se donner rendez-vous les 3, 4 et 5 mai prochains, pour une grande fête autour du livre pour enfant et ado, une grande première à Bruxelles à vivre et à construire tous ensemble.

. © Getty Images

Cosmos Festival, les 3, 4 et 5 mai 2019, de 9h à 18h, à Area 42, rue des palais, n°46 à 1030 Schaerbeek.

Toutes les infos et le programme complet sur cosmosfestival.be