Fidget vient de l'anglais et veut dire "remuer", "tripoter" ou "frétiller". Ce terme décrit généralement des petits outils s'adressant à la base aux enfants et adultes hyperactifs/TDAH ou ayant des troubles de l'attention et de la concentration. Ils aident à focaliser l'attention et servent d'exutoire moteur aux tensions.

Relaxant (et donc bon pour tout le monde)

"Chipoter un objet requiert souvent l'utilisation des deux mains", souligne l'ergothérapeute Melissa Putterman . "Amener vos mains sur la ligne médiane de votre corps implique automatiquement l'utilisation des côtés droit et gauche du cerveau. De plus, les mouvements répétitifs lors de l'utilisation d'un objet entraînent une respiration plus lente, un calme général et une diminution de l'anxiété". Un peu comme le ferait une balle antistress.

Ils sont aussi conçus pour être une invitation à la manipulation puisqu'ils se malaxent et se triturent dans tous les sens. "Par le jeu sensoriel - soit en jouant avec des matériaux sans forme fixe comme le sable, le riz , l'eau ou du gel - les enfants entrent en contact avec leur sens, et donc avec leur corps. En permettant de relâcher la tension, ces objets ont un effet calmant. "

Getty
© Getty

Ils sont souvent aussi petits et discrets et on peut donc les emmener et jouer (parfois en cachette) partout.

Autant de raisons qui expliquent leur popularité et leur usage s'est aujourd'hui répandu dans beaucoup de cours de récré et de foyers. Si les spinner, très populaires en 2017, ont été parmi les premiers à envahir le monde, depuis la gamme s'est, très largement, élargie. Car en cette période de stress et d'incertitudes, ces jeux sont encore plus prisés.

Pop it, la star du moment

Le principe du Pop it, qui nous vient des USA, est à la fois ultra simple et addictif : il suffit de presser les "bulles" à tour de rôle et celui qui presse la dernière bulle a perdu. Si ce jeu peut sembler à première vue sans intérêt, il n'en est rien. Il apprend aux enfants à anticiper, à penser en étapes. Les plus enthousiastes évoquent même l'objet comme la version simplifiée d'un échiquier. Plus il est grand, plus le jeu est difficile. L'objet a aussi l'avantage, comme les autres fidget toys, de stimuler la coordination oeil-mains.

Le ligueur l'a d'ailleurs repris dans sa sélection de jouets pour 2020. "Si de prime abord ce jeu ne paye pas de mine, il est pourtant ultra-addictif et redoutablement efficace selon les parents qui l'ont essayé : "Ce petit jeu tout simple, on l'a laissé traîner toute une soirée auprès d'une bande d'enfants âgés de 3 à 12 ans. Verdict : ils n'ont pas arrêté de jouer avec. Sans aucune contestation. Il a quelque chose de magique".

Mais il n'est pas le seul

Dans la catégorie des fidget toys, on retrouve aussi le Tangles, le globbles, ou encore les cercles magnétiques. Mais aussi le slime ou encore les "squishy". Tous doivent leur popularité en grande partie grâce à des vidéos sur YouTube et TikTok.

"Sur Amazon, le top 10 des jouets les plus vendus ne comprend actuellement pas moins de cinq jouets de ce type. La chaîne de magasins de jouets Dreamland a également reçu beaucoup de demandes pour ce genre de jouets et elle aussi constate une énorme augmentation des ventes", précise De Standaard.

Créatif avec du papier collant

Pourtant, chipoter à un truc pour se libérer d'un stress n'est pas nouveau. On fait tourner son bic, on joue avec sa tirette, on se ronge les ongles, ou bouge sa jambe, son pied. C'est là autant de signes moteurs que nous avons besoin de mouvement. Et force est de reconnaître que ces jeux ont quelque chose de très séduisant. Le seul véritable bémol, c'est qu'ils sont malheureusement pratiquement toujours en plastiques, fabriqués en Chine et vendus dans une montagne d'emballage. Pas très écoresponsables donc.

Heureusement, il existe des alternatives que l'on peut faire à la maison. Une activité parfaite pour occuper la semaine de vacances qui s'annonce.

@fidget_toys_sz

Espero y les sirva, igual en un live les enseño cómo se hace :3, gracias por todo el apoyo <3 ##fidgettoys ##fyp ##parati ##xyzcba

? the bob for me - aqyila
Fidget vient de l'anglais et veut dire "remuer", "tripoter" ou "frétiller". Ce terme décrit généralement des petits outils s'adressant à la base aux enfants et adultes hyperactifs/TDAH ou ayant des troubles de l'attention et de la concentration. Ils aident à focaliser l'attention et servent d'exutoire moteur aux tensions. "Chipoter un objet requiert souvent l'utilisation des deux mains", souligne l'ergothérapeute Melissa Putterman . "Amener vos mains sur la ligne médiane de votre corps implique automatiquement l'utilisation des côtés droit et gauche du cerveau. De plus, les mouvements répétitifs lors de l'utilisation d'un objet entraînent une respiration plus lente, un calme général et une diminution de l'anxiété". Un peu comme le ferait une balle antistress. Ils sont aussi conçus pour être une invitation à la manipulation puisqu'ils se malaxent et se triturent dans tous les sens. "Par le jeu sensoriel - soit en jouant avec des matériaux sans forme fixe comme le sable, le riz , l'eau ou du gel - les enfants entrent en contact avec leur sens, et donc avec leur corps. En permettant de relâcher la tension, ces objets ont un effet calmant. " Ils sont souvent aussi petits et discrets et on peut donc les emmener et jouer (parfois en cachette) partout.Autant de raisons qui expliquent leur popularité et leur usage s'est aujourd'hui répandu dans beaucoup de cours de récré et de foyers. Si les spinner, très populaires en 2017, ont été parmi les premiers à envahir le monde, depuis la gamme s'est, très largement, élargie. Car en cette période de stress et d'incertitudes, ces jeux sont encore plus prisés. Le principe du Pop it, qui nous vient des USA, est à la fois ultra simple et addictif : il suffit de presser les "bulles" à tour de rôle et celui qui presse la dernière bulle a perdu. Si ce jeu peut sembler à première vue sans intérêt, il n'en est rien. Il apprend aux enfants à anticiper, à penser en étapes. Les plus enthousiastes évoquent même l'objet comme la version simplifiée d'un échiquier. Plus il est grand, plus le jeu est difficile. L'objet a aussi l'avantage, comme les autres fidget toys, de stimuler la coordination oeil-mains. Le ligueur l'a d'ailleurs repris dans sa sélection de jouets pour 2020. "Si de prime abord ce jeu ne paye pas de mine, il est pourtant ultra-addictif et redoutablement efficace selon les parents qui l'ont essayé : "Ce petit jeu tout simple, on l'a laissé traîner toute une soirée auprès d'une bande d'enfants âgés de 3 à 12 ans. Verdict : ils n'ont pas arrêté de jouer avec. Sans aucune contestation. Il a quelque chose de magique". Dans la catégorie des fidget toys, on retrouve aussi le Tangles, le globbles, ou encore les cercles magnétiques. Mais aussi le slime ou encore les "squishy". Tous doivent leur popularité en grande partie grâce à des vidéos sur YouTube et TikTok."Sur Amazon, le top 10 des jouets les plus vendus ne comprend actuellement pas moins de cinq jouets de ce type. La chaîne de magasins de jouets Dreamland a également reçu beaucoup de demandes pour ce genre de jouets et elle aussi constate une énorme augmentation des ventes", précise De Standaard.Pourtant, chipoter à un truc pour se libérer d'un stress n'est pas nouveau. On fait tourner son bic, on joue avec sa tirette, on se ronge les ongles, ou bouge sa jambe, son pied. C'est là autant de signes moteurs que nous avons besoin de mouvement. Et force est de reconnaître que ces jeux ont quelque chose de très séduisant. Le seul véritable bémol, c'est qu'ils sont malheureusement pratiquement toujours en plastiques, fabriqués en Chine et vendus dans une montagne d'emballage. Pas très écoresponsables donc. Heureusement, il existe des alternatives que l'on peut faire à la maison. Une activité parfaite pour occuper la semaine de vacances qui s'annonce.