" Pourquoi prendre le bus et le train pour vous rendre d'Adelboden à la Lenk ? Vous n'aimez pas la neige ? " La question d'Anke Lock, manager de l'hôtel The Cambrian à Adelboden, me laisse perplexe, alors que je termine mon lunch. Toutes les personnes que je serai amené à croiser lors de ce séjour semblent partager cette grande passion pour les sports d'hiver. Il faut reconnaître que l'Oberland bernois, en raison de sa situation géographique, est particulièrement gâté sur le plan de l'enneigement, même si les f lancs relativement escarpés des montagnes limitent dans une certaine mesure le nombre de domaines skiables.

© Lenk-Simmental Tourismus

Ce voyage à la découverte de l'Oberland bernois va me conduire au coeur de trois vallées où, en hiver, la route est presque coupée. Adelboden la sportive, Lenk l'authentique et conviviale et, pour finir, Gstaad la mondaine. Avec, pour moyen de transport à la fois confortable et reposant, le train.