Anvers, un beau matin de septembre. Nancy Osbaldeston n'en verra tout de fois pas la couleur. Sa journée se déroulera entre notre studio photo sans fenêtres et les locaux du Ballet de Flandre où ont lieu les répétitions de Cantus Firmus, chorégraphié cinquante ans auparavant par Jeanne Brabants, la fondatrice de cette compagnie. " C'est la première fois que j'interprète une de ses oeuvres, et c'est un grand honneur pour moi ", explique la trentenaire, qui a intégré l'équipe en 2014 pour ensuite obtenir la place très convoitée de première danseuse. " Je ne l'ai jamais rencontrée. Elle est décédée il y a cinq ans, mais je sais que c'est à elle que la Flandre doit sa renommée internationale dans la discipline. Jeanne a travaillé sans relâche pour créer, à Anvers, son école de danse, qui était alors associée à l'opéra. En 1969, e...