Vers 2006, Thandi Mbali Renaldi quitte l'Angleterre pour la Belgique, où son mari vient d'accepter un nouveau poste. Une douzaine d'années plus tard, ils ont tous deux adopté notre capitale, au point d'ailleurs d'y fonder leur famille. " J'aime Bruxelles pour sa qualité de vie, son côté international, sa taille humaine - on est vite partout. Il y a plein de jolis parcs, on est au coeur de l'Europe, aller à Paris ne prend que deux heures en train. J'y ai rencontré une multitude de gens intéressants, et les Belges sont très accueillants. Evidemment, la Belgique peut être frustrante, surtout quand on parle de politique, mais si on laisse ça de côté, c'est vraiment un chouette pays. " Un autre avantage notable, c'est que, contrairement à Londres, où l'immobilier atteint systématiquement des sommets, il reste possible d'y acquérir un logement plus ou moins abordable, quitte à s'engager dans de lourds travaux de rénovation. C'est précisément ce qui a permis au couple de s'installer dans cette jolie demeure, achetée après qu'ils ont quitté leur loft à quelques kilomètres de là, dans le quartier de Matongé. " Nous habitions dans une ancienne chocolaterie, mais le bâtiment a été vendu, et il a fallu chercher autre chose. Nous voulions rester de ce côté de Bruxelles, garder le bois de La Cambre à proximité. On nous a donné un conseil : " Achetez n'importe quoi, tant que le quartier est agréable. " Et c'est ce que nous avons fait. La maison était vide depuis quarante ans et n'avait pas été rénovée depuis au moins soixante. Les interrupteurs étaient encore en Bakélite et il y avait six couches de papier peint sur les murs. Un vrai voyage dans le temps ! Les rénovations ne s'a...