Il est parti un mardi de février, à la veille des défilés. Et le monde de la mode soudain vraiment ému lui a rendu hommage, unanimement - les Fashion Weeks de Milan et de Paris savent ce qu'elles doivent à Karl Lagerfeld. Dans la capitale lombarde, Fendi avait choisi la sobriété en un dernier adieu au créateur qui officia pour la maison, et la famille, dès 1965 : en guise de présent pour les invités du show, un petit carton avec le F de Fendi mêlé à un coeur et à la signature de cet homme qui tenait les états d'âme à distance, parce qu'il ...