J'avoue tout, monsieur le juge, je suis une sacrée colérique. Ou tout du moins je l'étais. Après des années à me fâcher tout rouge, j'ai enfin appris à dominer cette émotion qui peut tout vous faire faire. Tout, mais surtout n'importe quoi. Croyez-moi, il m'est arrivé de piquer des crises qui feraient passer Hulk pour un petit pois à peine pubère avec un vilain syndrome prémenstruel. Je suis heureusement bien plus calme aujourd'hui, même si de temps en temps je gronde encore un peu. Ce qui m'a aidée ? Prendre du recul, au propre comme ...