À Bruxelles, un passage "secret" restauré

25/09/18 à 12:03 - Mise à jour à 12:07

Le Passage du Nord, qui relie la place de Brouckère à la rue Neuve, a retrouvé son lustre ancien. Un trésor éclectique du patrimoine bruxellois à (re)découvrir.

Dans notre capitale, on connaît surtout les Galeries royales Saint-Hubert. Mais un autre espace couvert de ce type, mérite également d'être mis en avant: le Passage du Nord. Conçu par Henri Rieck, entre 1881 et 1882, l'ouvrage de style éclectique s'inscrit dans la logique de tracé des grands boulevards partout en Europe, à la fin du XIXe siècle. Ici, cette galerie, chapeautée d'une belle verrière courbe, relie le boulevard Anspach - et sa place de Brouckère - au piétonnier de la rue Neuve. A l'époque de sa construction, le lieu - érigé sur 6 niveaux et 70 mètres de longueur pour une superficie de 6 500 m² - comptait 32 boutiques au rez-de-chaussée, ainsi qu'un musée et une salle de concert de 800 personnes aux étages.

Désormais, une vingtaine de magasins occupent encore le site mais le musée n'a pas revu le jour. La réhabilitation s'est attelée essentiellement à retrouver le luxe des façades intérieures originelles et des 32 caryatides du sculpteur Jean-François-Joseph Bertheux, ainsi que des deux statues d'enfants signées Desenfants, qui bordent la galerie. Le sol, la toiture, les peintures et les horloges font également partie de ce lifting.

Nos partenaires