1. Le musée Munch, à Oslo

Consacré au peintre norvégien Edvard Munch, qui a fait don de sa collection à la ville d'Oslo, ce nouveau musée est situé près du port et a été pensé par l'architecte espagnol Juan Herreros. Ce bâtiment en acier, béton et alu perforé, haut de 13 étages, accueille plus de 1000 peintures, près de 8000 dessins et aquarelles et 13 sculptures du célèbre artiste, connu notamment pour l'emblématique toile Le cri.
...

Consacré au peintre norvégien Edvard Munch, qui a fait don de sa collection à la ville d'Oslo, ce nouveau musée est situé près du port et a été pensé par l'architecte espagnol Juan Herreros. Ce bâtiment en acier, béton et alu perforé, haut de 13 étages, accueille plus de 1000 peintures, près de 8000 dessins et aquarelles et 13 sculptures du célèbre artiste, connu notamment pour l'emblématique toile Le cri. L'ancien musée dédié à ce créateur ne pouvait accueillir que la moitié de ces oeuvres. C'est ici l'une des plus grandes institutions au monde dédiées à un seul artiste. Le dernier niveau accueille, lui, une cafétéria offrant une vue panoramique sur la capitale. Prévue au printemps 2020, l'ouverture se fera finalement cet automne.Safdie Architects a imaginé un pont aérien de 300 mètres de longueur, installé sur les quatre tours de Raffles City, à Chongqing, en Chine. Inauguré en mai 2020, cette espèce de "gratte-ciel horizontal", nommé The Crystal, a été construit à une hauteur de 250 mètres et offre un promontoire d'observation incroyable au public. Raffles City Chongqing est un méga-projet qui comprend aussi une galerie commerçante de cinq étages, des bureaux, logements et un hôtel, et ce dans une ville qui compte une population de près de 30 millions d'habitants ! "Notre ouvrage amène les gens à entrer et à traverser le site à différents niveaux, que ce soit à pied, en voiture, en train ou en ferry, pour reconnecter la ville à sa partie historique", explique Moshe Safdie.L'inauguration de ce building de Manhattan devrait déjà être célébrée mais la crise du Covid-19 a reporté la fin du chantier à une date non encore connue. Il n'empêche, ce colosse signé Foster + Partners marque déjà l'horizon new-yorkais, aux côtés de mythiques gratte-ciel de Mies van der Rohe, Eero Saarinen et Philip Johnson. C'est la première tour bâtie dans Park avenue depuis les années 50. Il s'agit en réalité d'une transformation-reconstruction d'un bâtiment de 118 mètres de hauteur, conçu par Kahn & Jacobs en 1954, une partie de la structure originelle en acier ayant été conservée. Le bâtiment est divisé verticalement en trois volumes distincts : une base de sept étages, en lien avec la rue, une section centrale en retrait et une colonne élancée de bureaux haut de gamme au sommet. L'ensemble comprend également de splendides jardins suspendus. Situé dans le quartier du Burj Khalifa, cet édifice percé d'un vertigineux vide est l'oeuvre du bureau Zaha Hadid. C'est aussi ces architectes qui ont pensé l'intérieur, y intégrant les courbes caractéristiques de feu la conceptrice britannico-irakienne. Le volume cubique, couvert de double vitrage isolant, est composé de deux parties latérales reliées par un atrium de 4 étages au niveau de la rue et par un pont de trois étages à 71 mètres du sol! Le complexe, appelé Opus, offre une surface de plus de 84000 m² et abrite l'hôtel 5-étoiles ME, dont tout le design des chambres, salle-de-bains et lobby rappellent également l'architecture organique de la créatrice. L'établissement a ouvert le 1er mars mais a ensuite été refermé pour cause de lockdown.JO ou pas, Tokyo bénéficie désormais d'un nouveau stade, qui remplace l'infrastructure qui accueillit, en 1964, les jeux Olympiques. Cette structure XXL est l'oeuvre du japonais Kengo Kuma, qui prend plaisir à jongler avec les références nipponnes et occidentales. Dans ce stade de 60 000 places, on retrouve donc des techniques de construction traditionnelles locales et des éléments naturels comme le bois et les plantes. 2000 m³ de cèdre ont ainsi permis la fabrication de voilures en hommage à la pagode du temple de Horyuji, datant de 1300 ans.L'extension du siège de l'horloger Audemars Piguet au nord de Genève, est signée par Bjarke Ingels Group, un bureau visionnaire qui signe des projets hors normes, tels qu'une centrale électrique dont les toits sont occupés par une piste de ski ou une future ville... pour Mars! Ce musée helvétique, inauguré en juin 2020, se distingue par une structure vitrée en spirale qui s'enfonce dans le terrain et est recouverte d'une toiture verte. Cette spirale rappelle les mécanismes des tocantes.Uniqlo a demandé à Herzog & de Meuron de redonner vie à un grand magasin existant, inspiré de ceux qu'on voyait dans les années 80 à Paris, pour en faire un flagship store emblématique à l'échelle mondiale. Le bâtiment est situé dans le tissu urbain dense de Ginza, un quartier du centre de Tokyo. L'extérieur est perçu comme un volume fermé, révélant peu de son contenu. L'intérieur est caractérisé par une structure de colonnes et poutres en béton qui a été complètement déshabillée pour être mieux mise en valeur. Cette grille géante est utilisée comme cadre brut pour mettre en valeur les articles colorés d'Uniqlo. En façade, des cubes de signalisation - une référence à l'identité graphique d'Uniqlo - définissent les bords extérieurs de l'immeuble.Le Carmen Würth Forum, un centre culturel et de congrès conçu par David Chipperfield, à Künzelsau, dans le sud de l'Allemagne, est désormais terminé. La deuxième phase de construction, achevée ce printemps, a permis d'ajouter un espace de conférence et un musée aux salles de concert déjà inaugurée en 2017. Mettant en avant les oeuvres d'arts moderne et contemporain de la collection Würth, le musée, ouvert fin juin, se prolonge par un parc de sculptures via un belvédère vitré. La diversité des fonctions renforce l'idée de forum, de place où s'entremêlent les activités, voulue par le maître d'ouvrage. La volumétrie se veut extrêmement épurée et joue sur les contrastes entre des parties minérales imposantes et d'autres plus légères et très vitrées.Le premier dépôt d'art entièrement accessible au monde, conçu par MVRDV, ouvrira ses portes en septembre 2021 dans le centre de Rotterdam. Mais son volume ovoïde marque déjà la skyline de la ville et l'impressionnant édifice réfléchit son environnement, créant un curieux dialogue avec le tissu urbain. Actuellement, la plupart des musées ne peuvent présenter que quelques pourcents de leurs collections, le reste dormant dans les réserves. Le Dépôt Boijmans Van Beuningen rompra donc avec cette tradition et rendra visibles tous ces artefacts auparavant invisibles. Les visiteurs pourront ainsi découvrir ce qu'implique réellement l'entretien et le soin d'une collection d'art, dont les 151 000 objets, seront entièrement dévoilés. Galleria est la plus importante franchise de grands magasins haut de gamme de Corée, fondée dans les années 1970. Situé à Gwanggyo, une ville en plein développement urbain, et entouré de hautes tours résidentielles, le nouveau centre commercial imaginé par OMA (OMA Partner Chris van Duijn) joue le rôle de point de gravité du quartier. Sa façade en pierre mosaïque texturée donne l'impression d'un énorme rocher émergeant du sol et évoque la nature du parc voisin. Dans ce volume minéral, une balade, vitrée et librement accessible, zigzague et mène à un jardin sur le toit, comprenant à la fois des activités commerciales et culturelles. Ce ruban multi-facettes contraste avec l'opacité du bloc minéral. A travers le verre, l'effervescence qui règne dans l'édifice est révélée aux passants, tandis que la clientèle profite de nouveaux points de vue pour découvrir Gwanggyo.