Les skieurs qui dévalent cet hiver les pentes neigeuses de la station des Arcs, en Savoie, l'ignorent peut-être mais ce lieu touristique est en réalité l'oeuvre de Charlotte Perriand, grande architecte moderniste du XXe siècle et disciple de Le Corbusier. La conceptrice d'origine savoyarde fut en effet appelée pour imaginer à la fin des années 60 une station in-nihilo dans la très belle vallée de la Tarentaise, sur un site vierge repéré par le promoteur Roger Godino et le guide de montagne Robert Blanc. Elle y consacra vingt ans de sa vie, dessinant plans d'urbanisme, immeubles et même mobilier. D'autres talents se ...

Les skieurs qui dévalent cet hiver les pentes neigeuses de la station des Arcs, en Savoie, l'ignorent peut-être mais ce lieu touristique est en réalité l'oeuvre de Charlotte Perriand, grande architecte moderniste du XXe siècle et disciple de Le Corbusier. La conceptrice d'origine savoyarde fut en effet appelée pour imaginer à la fin des années 60 une station in-nihilo dans la très belle vallée de la Tarentaise, sur un site vierge repéré par le promoteur Roger Godino et le guide de montagne Robert Blanc. Elle y consacra vingt ans de sa vie, dessinant plans d'urbanisme, immeubles et même mobilier. D'autres talents se joindront d'ailleurs à elle au fil des ans, à l'instar du designer Jean Prouvé. L'idée de départ de l'entrepreneur: répondre à la demande touristique, en pleine explosion alors, en offrant aux vacanciers un ensemble complet de services à proximité, sur un site compact pour ne pas "miter" la montagne. Ce à quoi répondra Charlotte Perriand en mettant en oeuvre les principes fonctionnalistes de l'époque. Elle implantera les bâtiments le long des versants, "en cascade", créera des volumes sans vis-à-vis où le lien entre intérieur et extérieur sera privilégié grâce à de grandes terrasses et de larges fenêtres, séparera les flux de circulation entre piétons, skieurs et voitures et optera pour des toitures à pente inversée pour retenir la neige.Si aujourd'hui, la station s'est encore agrandie, on peut dire que Les Arcs 1600 et 1800 sont l'oeuvre de Charlotte Perriand. Et ce, en ce qui concerne les buildings mais aussi leur aménagement. La créatrice avant-gardiste poussa en effet ses recherches jusque dans les moindres détails. Elle dessina par exemple une cellule de salle de bains préfabriquée, en polyester, afin de réduire le timing du chantier. Dans la même veine novatrice, elle conçut des cuisines ouvertes sur le séjour - un basique aujourd'hui mais pas dans les années 60 -, et ce dans une optique féministe! L'objectif était de permettre aux femmes de ne pas s'enfermer devant les fourneaux et de profiter pleinement de la vie de famille en vacances. A l'occasion des 50 ans de la station, l'Office du Tourisme des Arcs multiplie les activités et événements. Si le programme est très varié, son volet architecture vaut à lui seul le détour pour les amateurs d'art de bâtir. Aux côtés des visites guidées classiques qui existaient déjà, on pointera dès lors deux initiatives originales:- La visite "zoom sur l'architecture" qui permet de découvrir l'endroit accompagné d'un photographe professionnel qui donnera trucs, astuces et conseillera des points de vue pour mettre la station en boîte.Dates: 13/2, 20/2, 27/2 et 6/3- La visite "Archi-ski" qui offrira la possibilité de prendre de la hauteur, à ski et accompagné d'un moniteur, pour mieux comprendre les points forts de ce travail moderniste emblématique, aujourd'hui reconnu comme patrimoine architectural majeur du XXe siècle en France.Dates: 14/2, 21/2, 28/2, 7/3, 18/4