Tout d'abord, un bref rappel, par Eva Vervecken, du département seconde main d'Oxfam-Solidarité : " Le principe de l'Empty Shop by Oxfam est, comme son nom l'indique, de partir d'un magasin vide et de le remplir de vêtements de marque et d'objets design". C'est pourquoi l'association lance un appel au monde de la mode et du design belge, enjoignant les créateurs, designers, fashionistas et collectionneurs à donner une pièce susceptible de garnir les rayons de son pop-up pas comme les autres. Rapide précision à l'égard de ceux et celles qui se posaient la question : oui, les généreux anonymes peuvent aussi alléger leur dressing pour la bonne cause, " tant que les produits donnés sont de qualité ".

Ouvert dans le quartier Dansaert en 2017, le premier Empty Shop avait bénéficié de dons de personnalités du secteur, telles que Jean-Paul Knott, Filippa K et Nathalie Vleeschouwer, et avait permis de récolter 31 980 euros. Avec, en filigrane, un message adressé au grand public pour promouvoir la seconde main, filière d'avenir s'il en est. " Nous voulons montrer au grand public qu'il est possible de dénicher des pépites dans nos magasins sans anéantir son budget ", explique Eva Vervecken. " Ce n'est pas parce qu'on se trouve dans un magasin de seconde main qu'on n'en ressortira pas avec une création de Dries Van Noten. " Si cette dernière phrase a fait naître des étoiles dans vos yeux, vous savez ce qu'il vous reste à faire : cocher la date du 17 octobre dans votre agenda - et rester connecté, le lieu reste à confirmer !

Oxfam Solidarités en Belgique c'est :

- un réseau de 45 magasins de seconde main, dont 17 en Wallonie et 10 à Bruxelles.

- des bénéfices intégralement utilisés pour soutenir des projets dans le monde entier.

- Plus de 1000 bénévoles et employés qui trient et préparent les marchandises en vue de leur réutilisation.

Plus d'informations : www.oxfamsol.be/donnezvosaffaires