Les clients n'ont qu'une seule chose à faire, tant le concept est simple : envoyer un cliché Polaroïd ou une photographie originale. Les Lightboys se chargeront de l'imprimer sur une pellicule dia spéciale. Une fois agrandie, la photographie sera glissée dans un 'Polaboy' - un cadre géant en forme de cliché Polaroïd, éclairé par sa paroi LED. Résultat épatant garanti.

Vous avez jeté tous vos clichés Polaroïds - même ceux qui reposaient au grenier ? Vous ne jonglez pas encore avec toutes les astuces de l'art photographique ? Fouillez les collections permanentes des Lightboys : vous y trouverez le cliché qui convient. Polaboy a en effet collaboré avec une série de photographes de renom, tels qu'Ed Templeton, Terry Richardson ou encore Vava Ribiero.

Beauté imparfaite

Afin de mener à bien son concept innovant, le duo a décidé de miser sur une technique qu'il nomme lui-même 'rétrographie'. Du jour d'aujourd'hui, le plus petit bambin est capable de réussir une photographie - pourvu qu'il soit muni de l'appareillage technologique adapté. Le coeur empli de nostalgie, nous aspirons à nouveau à la beauté vague et imparfaite des clichés Polaroïd. D'où le succès de communautés virtuelles telles que Lomography et Instagram.

JK

Les clients n'ont qu'une seule chose à faire, tant le concept est simple : envoyer un cliché Polaroïd ou une photographie originale. Les Lightboys se chargeront de l'imprimer sur une pellicule dia spéciale. Une fois agrandie, la photographie sera glissée dans un 'Polaboy' - un cadre géant en forme de cliché Polaroïd, éclairé par sa paroi LED. Résultat épatant garanti. Vous avez jeté tous vos clichés Polaroïds - même ceux qui reposaient au grenier ? Vous ne jonglez pas encore avec toutes les astuces de l'art photographique ? Fouillez les collections permanentes des Lightboys : vous y trouverez le cliché qui convient. Polaboy a en effet collaboré avec une série de photographes de renom, tels qu'Ed Templeton, Terry Richardson ou encore Vava Ribiero. Beauté imparfaite Afin de mener à bien son concept innovant, le duo a décidé de miser sur une technique qu'il nomme lui-même 'rétrographie'. Du jour d'aujourd'hui, le plus petit bambin est capable de réussir une photographie - pourvu qu'il soit muni de l'appareillage technologique adapté. Le coeur empli de nostalgie, nous aspirons à nouveau à la beauté vague et imparfaite des clichés Polaroïd. D'où le succès de communautés virtuelles telles que Lomography et Instagram. JK