Colorés, joyeux, écoresponsables et à monter soi-même... ces masques et animaux réunissent petits et grands dans un même élan d'enthousiasme. Comme quoi, en design contemporain, la déco d'une chambre d'enfant et celle d'un séjour branché (voyez ce mur rose tellement 2021!) ne sont pas forcément opposées. Studio Roof est un label néerlandais, fondé voici quinze ans par un couple désireux d'amuser ses marmots. Cela nous donne une flopée d'objets oniriques: mobiles, jouets, carnets et décos, réalisés en carton recyclé, avec des encres écologiques à base végétale. Dévoilée lors des Digital Days, cett...

Colorés, joyeux, écoresponsables et à monter soi-même... ces masques et animaux réunissent petits et grands dans un même élan d'enthousiasme. Comme quoi, en design contemporain, la déco d'une chambre d'enfant et celle d'un séjour branché (voyez ce mur rose tellement 2021!) ne sont pas forcément opposées. Studio Roof est un label néerlandais, fondé voici quinze ans par un couple désireux d'amuser ses marmots. Cela nous donne une flopée d'objets oniriques: mobiles, jouets, carnets et décos, réalisés en carton recyclé, avec des encres écologiques à base végétale. Dévoilée lors des Digital Days, cette Deluxe Collection nous vaut une série de versions géantes de leurs sculptures murales iconiques (jusqu'à 87 cm de hauteur pour le Nias Bird à 49,90 euros)."Well at Work", bien au travail, est sans surprise un des thèmes centraux de ce Maison&Objet digital. Vies privée et professionnelle n'ont jamais été aussi mêlées qu'aujourd'hui. Cela vaut aussi en déco: travailler (chez soi) invite plus que jamais à se créer un cadre apaisé. Ici aussi, les valeurs de durabilité s'imposent. La preuve par deux, avec les propositions de Dizy (photo) et Alki. Basé à Roubaix, le premier présente des tables modulables et évolutives, dont les éléments sont à commander isolément (pieds, tiroirs, plateaux, séparateurs acoustiques, luminaires, étagères...). Une manière abordable de s'offrir du sur-mesure (bureau dès 319 euros), tout en évitant l'obsolescence. Par ses lignes épurées, son usage du chêne massif et même son nom, Alki pourrait passer pour un éditeur japonais ou scandinave. La marque et le duo de designers Iratzoki Lizaso sont pourtant basés au Pays basque. Leurs tables à manger et bureaux se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Il en va de même pour leurs chaises. Du slow design aux accents zen. Reflets patinés Il en faut parfois peu pour muer les techniques ancestrales en esthétique contemporaine. Le label florentin Slow s'y échine avec un réseau d'artisans toscans. Chacun de ces miroirs Alice est une pièce unique aux reflets aussi étranges qu'envoûtants. Ils peuvent être conçus sur mesure dans une grande variété de teintes. Pour un résultat au charme du hasard. Hybride épuré Collaboration délicate que celle de Lafuma Mobilier avec l'artisan maroquinier Bleu de Chauffe. Une structure tubulaire très Bauhaus, avec le côté pratique et pliable en plus (la chaise tient dans un sac en tissu!), augmentée d'une assise en cuir tanné végétal au ton nude, fait de Lison un meuble 100% made in France, actuel, élégant et abordable (249 euros). New Grand-mère Une douceur toujours plus sucrée... Ce service à dessert aux fleurs peintes à la main illustre cette tendance non pas kitsch mais complètement tendre du design. Une vaisselle de mamy? Oui, mais non genrée!