"Knokke était devenu trop mondain pour moi, trop animé. Lorsque mes voisins ont décidé d'agrandir et de lotir leur domaine, j'ai tout vendu. Et puis l'architecture ne me plaisait pas", raconte Patrick Van Heurck en nous accueillant. Mordu de voile, celui qui a fondé la marque Bellerose a pourtant vécu dans la station balnéaire pendant une quinzaine d'années... avant de trouver, un peu par hasard, le calme et l'authenticité auxquels il aspirait dans le village zélandais de Retranchement, avec un panorama à 360° sur les champs, les prés et les saules têtards. Hormis un cycliste égaré, on n'y aperçoit pas âme qui vive - "C'est la vue qui fait toute la différence. Vous ne trouveriez jamais cela en Belgique!"
...