Au Moyen Age, le Seigneur de Durbuy assurait la défense de son territoire à l'aide de tours d'observation carrées, disséminées dans les patelins alentour. La plupart de ces volumes en pierre furent détruits au fil des siècles mais le petit village d'Izier parvint à conserver le sien, témoin précieux d'une époque reculée. Un bien datant de 1350, aujourd'hui classé... et réanimé puisque depuis quelques années, l'architecte liégeois Pascal Dumont de l'agence p.HD (lire encadré) y a aménagé une résidence secondaire. "C'était il y a près de dix ans, se souvient-il. La Communauté française (NDLR: aujourd'hui Fédération Wallonie-Bruxelles) avait exproprié le fermier propriétaire parce qu'il n'entretenait pas le site, qui était en péril. Nous étions auteur de projet pour l'institution mais notre dossier n'avançait pas. J'ai eu l'idée d'acheter moi-même la tour et de la réhabiliter ensuite, aidé de subsides pour y créer une maison de campagne. A partir du moment où il y avait une affectation, le lieu pouvait revivre." Il faudra toutefois près de six ans à ce professionnel de la construction pour finaliser la vente, faire un certificat de patrimoine et obtenir le soutien financier permettant d'entamer le chantier.
...