Il fallait l'envie irrépressible d'une photographe malentendante et le " on fonce " de deux jeunes designers pour donner vie à une collection de bijoux rares et indispensables. Kate Fichard, Flora Fixy et Julia Dessirier signent de leurs noms entremêlés des créations mixtes, aux silhouettes géométriques élégamment chahutées par des formes organiques référencées, lesquelles font écho aux contours précis et complexes de l'oreille et de l'appareil auditif. Leurs compétences complémentaires se sont conjuguées harmonieusement en une série de boucles d'oreilles devenues high-tech par la force des choses et couronnées par le jury du 33e Festival international d'Hyères. Explications.
...

Il fallait l'envie irrépressible d'une photographe malentendante et le " on fonce " de deux jeunes designers pour donner vie à une collection de bijoux rares et indispensables. Kate Fichard, Flora Fixy et Julia Dessirier signent de leurs noms entremêlés des créations mixtes, aux silhouettes géométriques élégamment chahutées par des formes organiques référencées, lesquelles font écho aux contours précis et complexes de l'oreille et de l'appareil auditif. Leurs compétences complémentaires se sont conjuguées harmonieusement en une série de boucles d'oreilles devenues high-tech par la force des choses et couronnées par le jury du 33e Festival international d'Hyères. Explications. Soit le nom de cette collection, avec ou sans parenthèses. Y voir un jeu de mots anglophile - avec " earring " pour boucle d'oreille et le h qui rappelle qu'il s'agit d'entendre, en beauté. Pour l'heure, elles cherchent un nom qui résumerait au mieux leur label, elles ne l'ont pas encore trouvé, elles se donnent le temps d'être au plus juste. En préambule, on lira que " H(earring) est une marque de bijoux pour audioprothèses destinée aux personnes malentendantes. Dans le monde, 360 millions de personnes ont aujourd'hui une déficience auditive handicapante. On compte en France près de 5 millions de malentendants et 2 millions d'entre eux ont moins de 55 ans ". " Quand Kate nous a parlé de son idée de bijou qu'elle puisse accrocher sur ses appareils auditifs, cela nous a enthousiasmées. En tant que designers produit, c'est intéressant de travailler sur un accessoire plus technique avec les contraintes que cela suppose. Et puis l'aspect engagé de ce projet nous tient à coeur. On a envie d'oeuvrer sur des choses qui ont du sens et qui peuvent amener une acceptation de soi. C'est génial de pouvoir collaborer avec une utilisatrice directe. On a travaillé en 3D, on a réalisé un scan de l'appareil de Kate, ensuite on a construit autour et on est passées par l'impression 3D pour valider les volumes. A chaque fois, nous avions un retour direct de Kate, ce qui nous permettait de faire évoluer les formes rapidement, de rencontrer les vrais enjeux d'ergonomie - un défi - et d'avancer de manière pertinente. " " Lorsque je ne porte pas mes appareils, j'imagine que ma perception auditive pourrait être la vôtre quand vous êtes sous l'eau, dit Kate Fichard. Nous nous sommes donc inspirées de l'univers aquatique et minéral. L'une des pièces, celle que je trouve la plus forte d'ailleurs, est comme une coquille transparente, la résine ainsi travaillée représente l'eau. "