La voilette, en vedette

La voilette, en vedette
© Reuters

Je me porte baissée ou relevée. Confectionnée dans du tulle ou de la résille, je couvre tout ou partie du visage mais sans pour autant le cacher. D'après l'Encyclopédie des accessoires de A à Z, je suis apparue au 13e Siècle, mais ce n'est qu'au 19e Siècle que je suis devenue un véritable phénomène de mode. Un engouement qui a fléchi à partir de 1910, avant de refaire une apparition durant les Fifties... et au début des années 2010 !

Je suis ?

La voilette, bien évidemment !

Les fashionistas avaient déjà été alertées lorsqu'au mariage de son oncle Albert, la princesse Charlotte Casiraghi avait choisi cet accessoire, si classe si noir, pour accompagner son ensemble signé Chanel. Même Anna dello Russo, fahion editor du Vogue nippon, avait succombé à cette gourmande tentation, lors des défilés de l'automne dernier. Au même moment, on découvrait la collection printemps-été 2012 de Jil Sander : sur la tête des mannequins, une voilette, encore et toujours ! Et le buzz n'est pas près de s'arrêter... Il y a quelques jours à peine, lors de la cérémonie des Grammy Awards, la chanteuse Lady Gaga paradait le visage partiellement voilé, tandis que le créateur new-yorkais Marc Jacobs en a fait défiler une version modernisée (plus proche de la tenue d'un apiculteur, c'est vrai) durant la présentation de sa collection automne-hiver 12-13.

Et vous, bientôt adepte de la voilette ?

C. PL.

Défilé Marc Jacobs, collection automne-hiver 12-13. © Reuters

Lady Gaga, lors de la cérémonie des Grammy Awards. © Reuters

Collection Jil Sander, printemps-été 2012. © Reuters

Anna Dello Russo, fashion editor du Vogue nippon, toujours en avance d'une tendance. © Magazine di Moda

La Princesse Charlotte Casiraghi, lors du mariage de son oncle, le Prince Albert de Monaco. Juillet 2011. © Reuters