Visiter l'atelier d'Aline Asmar d'Amman, c'est déjà entrer dans son intimité. Dans un bel hôtel de maître du boulevard Saint-Germain, la quadra nous accueille avec une empathie toute méditerranéenne et nous embrasse chaleureusement. Au milieu du hall, trône une impressionnante maquette. " Elle a été réalisée pour Karl Lagerfeld pour les suites de l'hôtel de Crillon qu'il a dessinées. Il imaginait tout en 3D, c'est un objet incroyable ", annonce-t-elle, perchée sur ses talons, alors que nous rejoignons la salle de réunion dominant Paris et toisée par une énorme bibliothèque. " La lecture et la culture sont les fondations de tout ", résume notre hôte qui, après notre entretien, filera au deuxième étage de la tour Eiffel, où les artisans s'activent, sous la canicule de ce début juillet, afin de peaufiner les parachèvements du restaurant Le Jules Verne. " Tout doit être bouclé pour le 20 du mois. C'est assez épique, nous confie la Libanaise. Nous n'avons commencé les travaux qu'en janvier dernier et en plus d'avoir peu de temps, on est dans le cadre d'un monument historique délicat. Chaque chose qui sort est pesée et chaque chose qui rentre fait à peu près le même poids... "
...