Assister à un défilé de mode, c'est toujours partir explorer la terra incognita des inspirations de son créateur. A fortiori quand celui-ci est dédié à " la Croisière ", dénomination joliment surannée rappelant que cette ligne d'entre-saison était à la base destinée aux élégantes fuyant la grisaille de l'hiver pour embarquer sur un navire de luxe, mettant le cap sur le soleil. En particulier les riches Américaines qui s'offraient alors de longues semaines de villégiature dans les îles.
...