Bientôt la fin de New Look en Belgique ? La direction demande la faillite

17/01/19 à 11:33 - Mise à jour à 13:10

Source: Belga

La chaîne de magasins de vêtements New Look a annoncé, mercredi lors d'un conseil d'entreprise, son intention de déposer le bilan pour ses six magasins belges, indiquent jeudi les syndicats CNE et Setca. 110 travailleurs sont concernés. Le personnel réuni en assemblée générale jeudi à Bruxelles a décidé de faire grève.

Bientôt la fin de New Look en Belgique ? La direction demande la faillite

© Getty Images

"L'entreprise est en difficulté depuis plusieurs années en Belgique, les magasins ont fermé les uns après les autres (Brugge, Anderlecht, Liège..), et c'est finalement avec peu de données chiffrées que la direction nous annonce la nouvelle", souligne la CNE dans un communiqué.

Le syndicat des employés regrette que New Look contourne "soigneusement" la loi Renault en passant par une faillite, "ce qui est totalement inacceptable", estime-t-il demandant au pouvoir politique de "prendre ses responsabilités pour durcir la législation dans de telles situations".

"Le personnel a voté la grève jeudi matin. Le dépôt de bilan pour les magasins belges devrait être déposé la semaine prochaine. Nous voulons faire pression pour trouver une autre solution à la faillite", a expliqué Laurent Guerriti-Gerbi du Setca.

New Look compte encore six magasins en Belgique: deux à Anvers, deux à Bruxelles, un à Hasselt et un autre à Mons. "Les magasins de Bruxelles et Mons ont déjà débrayé", précise M. Guerriti-Gerbi.

La direction confirme la faillite

"Les six magasins belges ne réalisent pas suffisamment de chiffre d'affaires et ne sont pas assez rentables pour poursuivre les opérations", a indiqué la direction de la chaîne de magasins de vêtements britannique New Look qui demande la faillite pour ses magasins belges. Selon les syndicats, 110 emplois sont menacés.

"New Look a estimé, après analyse de sa position financière et opérationnelle, ne pas pouvoir poursuivre ses activités et a décidé de mettre un terme à ses opérations", explique la direction dans un communiqué.

La procédure de faillite a été lancée mercredi et la direction s'attend à ce que le tribunal de Bruxelles désigne un curateur la semaine prochaine.

La chaîne britannique se replie sur son marché domestique. Fin de l'année passée, elle a annoncé la fermeture de 120 magasins en Chine.