La botte, c'est comme le trench-coat. Ils vont et viennent dans les tendances, mais ne sont jamais complètement démodés. Tant qu'il pleuvra, nous aurons besoin d'eux. La preuve ? Si l'on en croit les modeuses, on devrait voir les bottes de pluie partout cet automne.

On les porte dans leur couleur d'origine - soit dans des couleurs foncée, de préférence vert olive-, et avec des semelles crantées. Plus surprenant, elles se portent avec des mini-jupes et même des robes longues en soie. L'idéal est de les combiner avec une tenue aussi simple que possible. On évitera le total look pluie en les combinant avec un ciré tout comme l'épais manteau d'hiver sous peine de plomber la silhouette.

Le pantalon passe par-dessus la botte. Dans l'idéal, on opte pour un jean large, un pantalon plus droit ou une combinaison.

On les porte aussi avec de grosses chaussettes qui idéalement dépassent de la botte et surtout pas des collants.

Trop belles pour la boue

La marque Ganni semble avoir la préférence des plus pointues. On peut les trouver ici. Compter plus de 200 euros tout de même.

View this post on Instagram

💧#gannigirls

A post shared by Sigridur Margret (@sigridurr) on

Hunter

Ceux et celles qui se rappellent de Kate Moss et de ses bottes (la top avait déjà relancé la tendance il y a 15 ans) opteront pour la marque Hunter.

Getty
© Getty

Cette marque est une institution britannique depuis 1856. D'abord fabriquées comme chaussures pour les agriculteurs, elles vont rapidement être utilisées principalement pour la chasse. Le prix de ces bottes faites à la main les a néanmoins longtemps réservés à l'aristocratie. Aujourd'hui la reine Elisabeth d'Angleterre les porte encore.

Getty
© Getty

On peut les trouver ici et

Aigle

Il y a aussi les ultras classiques bottes Aigle. Ces bottes, qui sont elles aussi encore faites à la main, restent un must. Dans l'atelier français du label, quelque deux cents ouvriers fabriquent quatre mille paires de bottes par jour. On peut les acheter ici et là. Surtout les petites dernières issues d'une collaboration imaginée avec Koché seront parfaite pour twister un look d'automne urbain,

Aigle, Getty
Aigle © Getty

Enfin pour celles qui veulent du luxe, Chloé propose plusieurs modèles. Mais aussi chez Prada et Versace. Pour les créateurs, il s'agit de répondre au besoin de nature de leurs clientes. Prada les propose en rose vif doublé en polaire et de semelles qui permettent de traverser un marais.

Getty
© Getty

Les versions de Versace sont d'un blanc immaculé et ont un talon bas et surdimensionné en caoutchouc.

Les bottes Versace, Getty
Les bottes Versace © Getty

On en trouve aussi chez Zara

Bottes Zara, 69 euros, DR
Bottes Zara, 69 euros © DR

Chez Stradivarius

Stradivarius, 50 euros , DR
Stradivarius, 50 euros © DR

Chez Tretorn

Chez Lemon Jelly

Mais aussi chez Chanel

La botte, c'est comme le trench-coat. Ils vont et viennent dans les tendances, mais ne sont jamais complètement démodés. Tant qu'il pleuvra, nous aurons besoin d'eux. La preuve ? Si l'on en croit les modeuses, on devrait voir les bottes de pluie partout cet automne. On les porte dans leur couleur d'origine - soit dans des couleurs foncée, de préférence vert olive-, et avec des semelles crantées. Plus surprenant, elles se portent avec des mini-jupes et même des robes longues en soie. L'idéal est de les combiner avec une tenue aussi simple que possible. On évitera le total look pluie en les combinant avec un ciré tout comme l'épais manteau d'hiver sous peine de plomber la silhouette. Le pantalon passe par-dessus la botte. Dans l'idéal, on opte pour un jean large, un pantalon plus droit ou une combinaison. On les porte aussi avec de grosses chaussettes qui idéalement dépassent de la botte et surtout pas des collants. La marque Ganni semble avoir la préférence des plus pointues. On peut les trouver ici. Compter plus de 200 euros tout de même.Ceux et celles qui se rappellent de Kate Moss et de ses bottes (la top avait déjà relancé la tendance il y a 15 ans) opteront pour la marque Hunter. Cette marque est une institution britannique depuis 1856. D'abord fabriquées comme chaussures pour les agriculteurs, elles vont rapidement être utilisées principalement pour la chasse. Le prix de ces bottes faites à la main les a néanmoins longtemps réservés à l'aristocratie. Aujourd'hui la reine Elisabeth d'Angleterre les porte encore. On peut les trouver ici et làIl y a aussi les ultras classiques bottes Aigle. Ces bottes, qui sont elles aussi encore faites à la main, restent un must. Dans l'atelier français du label, quelque deux cents ouvriers fabriquent quatre mille paires de bottes par jour. On peut les acheter ici et là. Surtout les petites dernières issues d'une collaboration imaginée avec Koché seront parfaite pour twister un look d'automne urbain, Enfin pour celles qui veulent du luxe, Chloé propose plusieurs modèles. Mais aussi chez Prada et Versace. Pour les créateurs, il s'agit de répondre au besoin de nature de leurs clientes. Prada les propose en rose vif doublé en polaire et de semelles qui permettent de traverser un marais. Les versions de Versace sont d'un blanc immaculé et ont un talon bas et surdimensionné en caoutchouc. Mais aussi chez Chanel