En images: Le pire et le meilleur aperçu sur le tapis rouge des Grammy Awards

© Reuters

Rendre à l'Amérique sa grandeur

Une déclaration d'amour à Trump lors des Grammys ? La chanteuse Joy Villa est arrivée sur le tapis rouge, vêtue d'une cape blanche... qu'elle a enlevée pour révéler une robe bleu, blanc, rouge, avec l'inscription devenue célèbre dans le monde entier Make America Great Again (rendre à l'Amérique sa grandeur, le slogan de camapgne de Donald Trump). La chanteuse s'est ensuite tournée pour afficher fièrement son soutien au nouveau président, dont le nom était écrit en toutes lettres, sur l'arrière de la robe Sur son compte instagram Joy Villa a proclamé: "ma plateforme artistique n'est qu'AMOUR!". Sa tenue a immédiatement fait réagir la toile...un remake de l'année dernière. Elle était apparue sur le même tapis rouge dans une tenue en métal, qui ressemblait à un squelette de dinosaures et laissait voir plus de chair que d'os.

Vert Adele

Adele, en compétition avec Beyoncé dans la plupart des catégories des Grammys, est arrivée vétue d'une robe cache-coeur Givenchy vert olive avec un haut en motif en échiquier. La chanteuse anglaise qui a ouvert la cérémonie avec son tube 'Hello' est nommée dans 5 catégories, notamment les 3 prestigieuses catégories d'album de l'année, meilleur enregistrement et meilleure chanson. Dans ces catégories elle affrontera la reine Beyoncé, qui a renoncé au tapis rouge pour mieux apparaître sur scène vêtue d'une robe dorée et brodée de strass, les cheveux surplombés d'une coiffe dorée et parée d'un collier évoquant les bijoux tribaux. C'est la première fois qu'elle montrait devant les caméras son ventre rebondi, de future maman de jumeaux.

Pantalon de femmes

Après l'actrice Evan Rachel Wood, qui était arrivée au Golden Globes en smoking abandonnant le port de la traditionnelle robe, plusieurs artistes de l'industrie musicale ont opté pour le pantalon pour la cérémonie des Grammys. Paris Jackson, la fille du Roi de la pop, qui est maintenant agée de 18 ans, a été applaudie pour sa combinaison taille haute très colorée de chez Balmain. La chanteuse-compositrice de musique country Brandy Clark portait un ensemble noir dont le pantalon était évasé. La chanteuse de R & B Mya était somptueuse dans un tailleur rouge avec une blouse qui laisse voir un corsage de la même couleur à peine masqué par un grand noeud de satin.

Quelques fashion faux pas

Jennifer Lopez, ou JLo pour les fans, avait peut être marqué les esprits en 2000 alors qu'elle portait une sublime robe verte décolletée plongeante de chez Versace, mais elle a manqué le coche cette année lors des Grammys avec sa robe fendue couleur lilas.Katy Perry portait du Tom Ford. La chanteuse pop - désormais blonde - qui vient tout juste de sortir sa nouvelle chanson, portait un haut pailleté par dessus une robe en plumes grise. Un ensemble qui ne fonctionnait pas vraiment.Le prix de l'étrange revient à Cee-Lo Green... un mixte entre le robot C-3PO de Star Wars - dorure et masque - et un guerrier samuraï, s'il s'amusait à porter une tunique couleur or et cloutée.

Tapis rouge, robe rouge

Rien ne vous pose une femme comme une tenue rouge feu. La chanteuse de country Carrie Underwood a remporté un franc succès avec sa robe perlée Eli Madi à col haut. Faith Hill, une autre chanteuse de country, portait une robe rouge similaire de chez Zuhair Murad. La chanteuse britannique Charlie XCX a quant à elle stupéfié avec une robe bustier Vivienne Westwood au décoletté profond.

Halsey habillée par le Belge Christian Wijnants © REUTERS

Joy Villa affiche son soutien à Trump, en toute discrétion... © REUTERS

Rihanna en Armani Privé © REUTERS

JLo en Ralph & Russo Couture © Reuters

Solange en Gucci © REUTERS

Paris Jackson en combinaison Balmain © REUTERS

Mya, optin combinaison pantalon © REUTERS

Faith Hill en Zuhair Murad © REUTERS

Carrie Underwood en Eli Madi © REUTERS

Adele © REUTERS

Katy Perry en Tom Ford © REUTERS

Lea Michelle (Glee) © REUTERS

Ciarra Pardo © REUTERS

Juliette Larthe © REUTERS

Anoushka Shankar (fille de Ravi) © REUTERS

Sofi Tukker © REUTERS

Gaby Moreno © REUTERS

Cassadee Pope © REUTERS

Erika Jayne © REUTERS

Jacqueline Bierk © REUTERS

La DJ Michelle Pesce © REUTERS

Giuliana Rancic © REUTERS

Jaimie Woods © REUTERS

Jane Zhong © REUTERS

Girl Crush © REUTERS

Sibley © REUTERS

Jill Scott avait opté pour le tailleur pantalon © REUTERS

Sophie Beem © REUTERS

Kat Graham © REUTERS

Lipless © REUTERS

Jimmy Jam et sa fille © REUTERS

Camila Cabello © REUTERS

Daya © REUTERS

Hillary Scott © REUTERS

Kaya Jones © REUTERS

Kristen Cavallari © REUTERS

Elle King © REUTERS

Santigold en Gucci © REUTERS

Skylar Grey © REUTERS

Vaja © REUTERS

Laura Pausini en Tom Ford © REUTERS

James Corden et sa femme Julia Carey © REUTERS

George Clinton, christique © REUTERS

Lars Ulrich et Jessica Miller © REUTERS

Enya © REUTERS

DJ Khaled en famille © REUTERS

Heidi Klum © REUTERS

Kimberly Schlapman © REUTERS

Katharine McPhee © REUTERS

Paulina Rubio © REUTERS

Taraji P. Henson © REUTERS

Chrissy Teigen © REUTERS

Andra Day © REUTERS

Celine Dion © REUTERS

Lady Gaga © REUTERS

Laverne Cox © REUTERS

Beyonce © REUTERS

Big Freedia © REUTERS

Tori Kelly © REUTERS

Gnarly Davidson © REUTERS

Rose McGowan et son cavalier © REUTERS

Gary Clark Jr. et Nicole Trunfio © REUTERS

Judy Collins © REUTERS

Natalie Grant © REUTERS

Diva Zappa © REUTERS

Joy du duo Jesse and Joy © REUTERS

Yiyi © REUTERS

Brandy Clark © REUTERS

James Shaffer en famille © REUTERS