Les 10 leçons de la Fashion Week de Paris

Les 10 leçons de la Fashion Week de Paris
Perles, sequins, cabochons, pierreries, cristaux se tapent l'incrust. Plutôt en overdose. (Chanel) © Reuters

On se met à la broderie © Reuters

Perles, sequins, cabochons, pierreries, cristaux se tapent l'incrust. Plutôt en overdose. (Chanel)

Imprimés © Reuters

On décroche les rideaux, on déroule les tapis. En robe, pantalon et manteau, les imprimés n'ont pas froid aux yeux. (Louis Vuitton)

On préfère la forme sablier. © REUTERS

L'accent sur la taille, la plus belle langue pour une femme. (Giambattista Valli)

Voyages © REUTERS

On part en voyage. Direction l'Asie. (Dries Van Noten)

British spirit © REUTERS

On visite la campagne anglaise, so exotic isn't it ? (John Galliano)

Ski © REUTERS

On file à la montagne, tout schuss. (Tsumori Chisato)

Superpositions © REUTERS

On superpose, sans hésiter, une robe longueur genou ou mi-mollet sur un pantalon skinny et par-dessus un manteau à taille haute. (Maison Martin Margiela)

Cape © REUTERS

On ne se prend pas les pieds dans sa cape, on la choisit mini, midi ou maxi dramatique. (Elie Saab)

Bleu © REUTERS

On vote pour le bleu - dans toutes ses nuances. (Anthony Vaccarello)

Col © REUTERS

On porte le sous-pull, avec une fausse modestie. Le petit col blanc, on n'a rien trouvé de mieux pour éclairer le teint. (Cédric Charlier)