C'est ce que De Tijd écrit aujourd'hui sur son site web. Les Italiens mettent la main sur les archives de la marque de mode, son siège, un bâtiment historique à Anvers et un showroom à Paris. Ann Demeulemeester elle-même, qui a quitté son entreprise en 2013, ne serait pas impliquée dans une éventuelle relance du label. Le montant qu'Antonioli met sur la table pour le rachat n'a pas été divulgué. Antonioli est un détaillant qui possède des magasins à Milan, Turin, Lugano et Ibiza.

Il y a deux ans, un autre créateur de mode belge, Dries Van Noten, a vendu sa maison de couture à un acteur étranger (l'espagnol Puig).

Ann Demeulemeester et Dries Van Noten sont deux des "Antwerp Six", un groupe de créateurs de mode célèbres qui ont été diplômés de l'Académie de la mode d'Anvers dans les années 1980.

C'est ce que De Tijd écrit aujourd'hui sur son site web. Les Italiens mettent la main sur les archives de la marque de mode, son siège, un bâtiment historique à Anvers et un showroom à Paris. Ann Demeulemeester elle-même, qui a quitté son entreprise en 2013, ne serait pas impliquée dans une éventuelle relance du label. Le montant qu'Antonioli met sur la table pour le rachat n'a pas été divulgué. Antonioli est un détaillant qui possède des magasins à Milan, Turin, Lugano et Ibiza. Il y a deux ans, un autre créateur de mode belge, Dries Van Noten, a vendu sa maison de couture à un acteur étranger (l'espagnol Puig). Ann Demeulemeester et Dries Van Noten sont deux des "Antwerp Six", un groupe de créateurs de mode célèbres qui ont été diplômés de l'Académie de la mode d'Anvers dans les années 1980.