Assise au premier rang, la reine a assisté à la présentation du jeune styliste britannique Richard Quinn, à qui elle a remis le premier "prix Elizabeth II de la mode", une récompense qui sera désormais décernée tous les ans à un nouveau talent du secteur.

Vêtue d'un sobre ensemble bleu clair en tweed, la souveraine a semblé par instant décontenancée devant la collection de Richard Quinn, composée il est vrai d'intrigantes combinaisons à motifs végétaux portées avec des casques de motard, ou de lourdes robes en cuir et bas résille.

La reine Elizabeth récompense Richard Quinn d'un prix à son nom, AFP
La reine Elizabeth récompense Richard Quinn d'un prix à son nom © AFP

"C'est un grand plaisir d'être ici aujourd'hui à la Fashion Week de Londres", a-t-elle déclaré avant de remettre le prix.

"Du tweed des Hébrides à la dentelle de Nottingham en passant par Carnaby Street, notre industrie de la mode est réputée pour son savoir-faire exceptionnel depuis de nombreuses années, et continue à produire des textiles de classe mondiale et des créations à la pointe du progrès", a-t-elle souligné.

Compter la reine parmi les spectateurs du défilé a été une expérience "surréaliste", a confié de son côté Richard Quinn, ajoutant qu'il habillerait bien volontiers une future membre de famille royale: l'actrice américaine Meghan Markle, qui épousera en mai le prince Harry.

Assise au premier rang, la reine a assisté à la présentation du jeune styliste britannique Richard Quinn, à qui elle a remis le premier "prix Elizabeth II de la mode", une récompense qui sera désormais décernée tous les ans à un nouveau talent du secteur.Vêtue d'un sobre ensemble bleu clair en tweed, la souveraine a semblé par instant décontenancée devant la collection de Richard Quinn, composée il est vrai d'intrigantes combinaisons à motifs végétaux portées avec des casques de motard, ou de lourdes robes en cuir et bas résille."C'est un grand plaisir d'être ici aujourd'hui à la Fashion Week de Londres", a-t-elle déclaré avant de remettre le prix."Du tweed des Hébrides à la dentelle de Nottingham en passant par Carnaby Street, notre industrie de la mode est réputée pour son savoir-faire exceptionnel depuis de nombreuses années, et continue à produire des textiles de classe mondiale et des créations à la pointe du progrès", a-t-elle souligné.Compter la reine parmi les spectateurs du défilé a été une expérience "surréaliste", a confié de son côté Richard Quinn, ajoutant qu'il habillerait bien volontiers une future membre de famille royale: l'actrice américaine Meghan Markle, qui épousera en mai le prince Harry.