Kidult, l'artiste qui s'en était déjà pris à Hermès, Louis Vuitton ou encore Céline, avait jeté son dévolu sur une boutique de Marc Jacobs. ART s'est donc retrouvé tagué en lettres capitales sur la devanture du magasin.

Mais visiblement, il en faut plus que cela pour déstabiliser le créateur, qui a pris une photo du méfait et l'a imprimée sur un t-shirt, vendu à 680 dollars. Vente annoncée avec photo sur Twitter, au grand dam de Kidult et de ses fans, puisque cela détourne totalement son objectif. Il préparerait une riposte. Espérons qu'elle soit aussi empli d'esprit et de sens de la répartie!

VS.

Kidult, l'artiste qui s'en était déjà pris à Hermès, Louis Vuitton ou encore Céline, avait jeté son dévolu sur une boutique de Marc Jacobs. ART s'est donc retrouvé tagué en lettres capitales sur la devanture du magasin.Mais visiblement, il en faut plus que cela pour déstabiliser le créateur, qui a pris une photo du méfait et l'a imprimée sur un t-shirt, vendu à 680 dollars. Vente annoncée avec photo sur Twitter, au grand dam de Kidult et de ses fans, puisque cela détourne totalement son objectif. Il préparerait une riposte. Espérons qu'elle soit aussi empli d'esprit et de sens de la répartie!VS.