Si la course aux cadeaux de Noël est déjà bien entamée, nombreuses sont les femmes qui recherchent également, comme chaque année, la tenue qui fera mouche le soir du réveillon. Sauf qu'en lieu et place de la robe à paillettes et des talons vertigineux, ce sont les pyjamas et les chaussons qui devraient avoir la cote cette année. C'est en tout cas ce que révèle le dernier rapport de la plateforme mondiale Stylight, qui fait état d'un changement radical dans les intentions d'achats et les recherches des internautes pour leur tenue de fête. Noël ou pyjama party ? Ces fêtes de fin d'année vont sans doute ressembler à une soirée pyjama géante, durant laquelle les convives compareront le dernier modèle tendance sorti par telle ou telle marque.

Le glamour à son apogée !

C'est ce que vous semblez avoir prévu. D'après les chiffres dévoilés par Stylight, les clics pour les pyjamas de Noël ont augmenté de 52 % par rapport à l'année dernière, tandis que ceux pour les robes de fêtes ont chuté de 77 %. Et si certaines s'apprêtent malgré tout à se vêtir de leur plus belle robe, il ne s'agira pas du traditionnel modèle recouvert de paillettes (-83%) mais de slip dresses (+24%), entre la robe et la nuisette, qui permettent de combiner chic et confort. Les jupes longues fendues devraient également être plus populaires (+40%) que les mini-jupes (-44%).

Les kimonos en soie ont la cote

Le constat est le même pour les vestes. Alors que le manteau devrait être la pièce star de la soirée - Covid-19 oblige - les internautes ont tendance à se tourner vers des vestes trendy mais confortables. Les kimonos en soie ont tout particulièrement la cote (+31%) contrairement aux robes blazers (-71%).

Reste à savoir quelles chaussures vous porterez le jour J ? Là encore, la tendance homewear prend le dessus, histoire de terminer l'année comme on l'a commencée. Les clics pour les slippers à fourrure ont augmenté de 74%, tandis que ceux pour les stilettos ont enregistré une baisse de l'ordre de 42%. Comme pour chacun de ses rapports, Stylight se base sur ses données internes provenant de ses 12 millions d'utilisateurs mensuels sur les 16 marchés où elle est présente.

Si la course aux cadeaux de Noël est déjà bien entamée, nombreuses sont les femmes qui recherchent également, comme chaque année, la tenue qui fera mouche le soir du réveillon. Sauf qu'en lieu et place de la robe à paillettes et des talons vertigineux, ce sont les pyjamas et les chaussons qui devraient avoir la cote cette année. C'est en tout cas ce que révèle le dernier rapport de la plateforme mondiale Stylight, qui fait état d'un changement radical dans les intentions d'achats et les recherches des internautes pour leur tenue de fête. Noël ou pyjama party ? Ces fêtes de fin d'année vont sans doute ressembler à une soirée pyjama géante, durant laquelle les convives compareront le dernier modèle tendance sorti par telle ou telle marque. C'est ce que vous semblez avoir prévu. D'après les chiffres dévoilés par Stylight, les clics pour les pyjamas de Noël ont augmenté de 52 % par rapport à l'année dernière, tandis que ceux pour les robes de fêtes ont chuté de 77 %. Et si certaines s'apprêtent malgré tout à se vêtir de leur plus belle robe, il ne s'agira pas du traditionnel modèle recouvert de paillettes (-83%) mais de slip dresses (+24%), entre la robe et la nuisette, qui permettent de combiner chic et confort. Les jupes longues fendues devraient également être plus populaires (+40%) que les mini-jupes (-44%). Le constat est le même pour les vestes. Alors que le manteau devrait être la pièce star de la soirée - Covid-19 oblige - les internautes ont tendance à se tourner vers des vestes trendy mais confortables. Les kimonos en soie ont tout particulièrement la cote (+31%) contrairement aux robes blazers (-71%). Reste à savoir quelles chaussures vous porterez le jour J ? Là encore, la tendance homewear prend le dessus, histoire de terminer l'année comme on l'a commencée. Les clics pour les slippers à fourrure ont augmenté de 74%, tandis que ceux pour les stilettos ont enregistré une baisse de l'ordre de 42%. Comme pour chacun de ses rapports, Stylight se base sur ses données internes provenant de ses 12 millions d'utilisateurs mensuels sur les 16 marchés où elle est présente.