Pantone l'avait prédit: le jaune vif Illuminating et l'Ultimate Grey seraient les couleurs de 2021. D'après le trendwatcher, le jaune inspire en effet un sentiment d'espoir, d'optimisme et de stabilité après la période tumultueuse causée par le coronavirus. Nous n'en sommes d'ailleurs pas tout à fait sortis, d'où le gris. Et la mode a confirmé la vision... Versace, Prada, Jil Sander, Balenciaga, Marc Jacobs, Gucci, Dior: les catwalks débordaient de cette couleur, même chez les hommes, lors des défilés automne-hiver 21-22. Miuccia Prada et Raf Simons ont glissé dans leur première collection commune un sac, une veste et un pull en jacquard de cette teinte. Pour sa propre marque, Raf Simons fait un usage encore plus abondant de cette nuance. Kim Jones, quant à lui, y dédie une série de manteaux pour Dior Men. Et Jonathan Anderson a travaillé cette saison, pour Loewe, sur la chromothérapie: inspiré par l'idée que porter des couleurs vives est bon pour le moral, il a lui ...

Pantone l'avait prédit: le jaune vif Illuminating et l'Ultimate Grey seraient les couleurs de 2021. D'après le trendwatcher, le jaune inspire en effet un sentiment d'espoir, d'optimisme et de stabilité après la période tumultueuse causée par le coronavirus. Nous n'en sommes d'ailleurs pas tout à fait sortis, d'où le gris. Et la mode a confirmé la vision... Versace, Prada, Jil Sander, Balenciaga, Marc Jacobs, Gucci, Dior: les catwalks débordaient de cette couleur, même chez les hommes, lors des défilés automne-hiver 21-22. Miuccia Prada et Raf Simons ont glissé dans leur première collection commune un sac, une veste et un pull en jacquard de cette teinte. Pour sa propre marque, Raf Simons fait un usage encore plus abondant de cette nuance. Kim Jones, quant à lui, y dédie une série de manteaux pour Dior Men. Et Jonathan Anderson a travaillé cette saison, pour Loewe, sur la chromothérapie: inspiré par l'idée que porter des couleurs vives est bon pour le moral, il a lui aussi utilisé ce ton positif. Une approche qui s'apparente à celle des psychologues, qui parlent de "dopamine dressing": quand le corps produit beaucoup de dopamine, cela crée des sentiments positifs, ce qui nous motive à reproduire certains comportements. Comme porter des vêtements dans lesquels on se sent bien, ce qui n'est pas toujours lié à la couleur d'ailleurs... Les chercheurs avancent aussi que ce vestiaire "dopant" est lié à des associations personnelles plutôt qu'universelles. La valeur symbolique des tonalités peut en effet varier. Au Tour de France, le jaune est synonyme de victoire ; au Japon il est associé au courage. En combinaison avec le noir, il signale un vrai danger et représente un avertissement. Mais dans tous les cas, il frappe l'oeil - du plus célèbre tableau de Van Gogh aux inévitables émojis. Plus largement, nous associons les teintes vives avec les fêtes, la joie et la créativité. Les vêtements de travail et les uniformes (scolaires) sont, eux, en général neutres, la couleur étant réservée au temps libre. Et c'est pourquoi les marques essayent de contrebalancer le côté sombre de la pandémie avec des collections plus exubérantes. Tout cela n'est toutefois pas très nouveau. Amanda Gorman a interprété son poème dans un trench jaune de chez Prada lors de la cérémonie d'investiture de Joe Biden. Alors qu'en janvier 2021, les shows pour cet hiver n'avaient pas encore commencé et la pandémie se déchaînait. Le jaune reflétait bien le thème de ce jour chargé d'espoir. Un mois plus tard, la poète et militante récidivait d'ailleurs sur la couverture du Time Magazine, où elle rayonnait dans une robe Greta Constantine de la même nuance. La couleur a toujours été utilisée comme outil puissant de marketing, pour capter le regard et faire passer des messages, que ce soit en publicité - on pense aux canettes de sodas par exemple - ou dans le monde politique ou activiste - des pussy hats roses aux Gilets Jaunes. Mention spéciale pleine de déférence à la Reine d'Angleterre, qui joue depuis des décennies avec la palette, du chapeau au sac à main, pour figurer au centre de l'attention et donner son ressenti. Au mariage de William et Kate en 2011, elle est d'ailleurs apparue - bien en avance sur son temps - dans une tenue d'un jaune éclatant. Cela dit, le jaune connaît un regain d'intérêt grâce aux réseaux sociaux depuis quelques années déjà, et cela explique probablement son omniprésence cette saison. Cet eyecatcher est en effet la façon la plus rapide de se faire remarquer dans les feeds sans fin. Et les griffes et influenceurs l'ont bien compris... Fin 2016, le Millennial Pink a d'ailleurs été détrôné par le Gen-Z Yellow. La génération montante a ensuite été encouragée (ou suivie) par les collections de mode pour le printemps-été 17. Les stars ont évidemment surfé sur la vague. Alicia Vikander portait une tenue Louis Vuitton jaune aux Oscars. Un peu plus tard, Beyoncé apparaissait avec une robe à volants solaire de chez Roberto Cavalli dans le clip de Hold Up. Et puis il y a eu les claquettes d'Emma Stone dans La La Land, la valse d'Emma Watson dans La Belle et la Bête, Selena Gomez qui surpassa tout le monde dans plusieurs robes soleil pour le clip de Fetish. Au même moment, Millie Bobby Brown s'est distinguée dans une robe jaune Kenzo lors de la cérémonie des Teen Choice Awards. Non seulement le jaune vif frappe quand on scrolle et swipe, mais il colle aussi parfaitement à l'empowerment de cette génération. Le symbole par excellence de l'élégance est depuis Coco Chanel la "petite robe noire". Le noir va avec tout: il est neutre, discret et amincit. La couleur exige un peu plus de confiance en soi. C'est une expression de l'individualité, on revendique sa place. Iris Apfel en est bien consciente. La flamboyante fashionista centenaire a lancé à la rentrée sa collection anniversaire avec H&M... habillée de volants jaune vif. #yellowisthenewblack.